23/04/2007

Des élections françaises rentables pour Genève !!!

Une école en Ville, un dimanche d'avril pas comme les autres, des Français de Genève impatients d'y déposer leur bulletin dans l'urne pour élire leur président-e, des contractuels voraces. Voilà le petit menu concocté par nos édiles pour bien rappeler aux Français qu'à l'étranger très voisin, on ne badine pas avec le non-respect du stationnement. Et même le dimanche des élections présidentielles.

Vu le taux de participation, l'opération a dû être rentable. Pour les caisses de la Ville. Mais pas pour son crédit.

Dimanche prochain, n'oubliez pas de donner une leçon à ces sangsues attachées aux seules basques des automobilistes. Allez donc voter pour les candidats qui entendent redonner un sens aux expressions "priorités" et "sens de la mesure". La sécurité, ce n'est pas la chasses obsessionnelle aux véhicules plus ou moins mal garés, c'est d'abord la lutte contre les dealers qui sévissent sur les quais, dans les parcs ou dans les préaux !

 

16:00 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Le sentiment de sécurité naît de l'assurance que les règles de la vie en commun sont respectées. C'est donc notamment aussi bien la lutte contre les dealers que la chasse aux véhicules qui occupent abusivement l'espace public. On ne peut exiger l'ordre dans un domaine et tolérer l'anarchie dans un autre.

Écrit par : delley | 23/04/2007

Certes, certes. Pour autant qu'on mette une énergie proportionnelle à s'occuper des dealers. Et5 la sécurité sera bien gardée.

Écrit par : Pierre Weiss | 24/04/2007

Le problème pour ceux qui se sont fait "coller", c'est qu'ils ne peuvent plus compter sur "Dédé" pour ne pas payer !! C'est ennuyeux pour eux mais bien pour Hiller !! Il n'y a pas de prtits profits

Écrit par : Octave Vairgebel | 24/04/2007

Les commentaires sont fermés.