09/09/2007

SIG: l'écume et la vague de fond

Augmentation de 10% à 20% du prix de l'électricité (16% en moyenne pour les entreprises et les particuliers) dès la fin de l'année 2007, selon les déclarations à GHI de la porte-parole de SIG. En comparaison, la polémique sur les bonus des membres de la direction de l'entreprise monopoliste SIG ou sa générosité, aux dépens de ses clients, en faveur de squaters, notamment ceux de Rhino, fait pâle figure.

Cette augmentation a un double "mérite".

D'abord de mettre en évidence que les hausses de prix sont indépendantes de la structure juridique de l'entreprise. Tant SIG que des ténors socialistes genevois ou romands ne se sont pas privés de prédire des tsunamis au détriment des consommateurs si le marché de l'énergie était libéralisé. Or les augmentations de prix arrivent alors que les monopoles étatiques empêchent les utilisateurs de choisir les opérateurs les plus avantageux. Elles arrivent car les prix des énergies augmentent sur les marchés européens comme mondiaux.

Ensuite, parce que la confirmation de cette hausse amènera à se poser la question de la gestion de SIG. Evolution de la masse salariale, comparaison des salaires avec ceux du secteur public et d'entreprises publiques actives dans le même secteur, productivité, respect des normes éthiques, etc. devraient être autant de points à l'ordre du jour. Soit autant d'aspects que les critiques monomaniaques de la gauche austère et et la gauche épicurienne ne se privent pas d'adresser à l'économie privée. Il s'agira en particulier de voir comment cette hausse pourra être partagée entre tous les partenaires de SIG.

Car avant de demander à ses clients de mettre la main au porte-monnaie, SIG doit prouver sa totale bonne foi. Sinon, cette entreprise sera mouillée et par l'écume de l'affaire des bonus s'ajoutant à celle de Rhino, et par la vague de l'explosion des prix. La sécurité de l'approvisionnement énergétique et la qualité des prestations de SIG ne peuvent empêcher de se poser ces questions. Ni d'obtenir des réponses.

23:04 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Je ne suis pas vraiment sûr d'avoir vraiment saisi le lien de Rhino avec la question ? A ma connaissance, et jusqu'à preuve du contraire, Rhino payaient leurs factures comme tout autre consommateur; de quelle générosité, aux dépens d'autres clients, parlons-nous ici ?

Écrit par : Frédéric | 12/09/2007

Les commentaires sont fermés.