10/03/2008

L'assassinat de la femme et le chant de l'oiseau

L'amour des oiseaux, c'est bien, l'amour et le respect de la vie des hommes et des femmes, c'est mieux.  

"Je revenais ce matin de la mosquée après avoir accompli la prière du matin. En me rendant au bord du quai, j’ai été frappé par la beauté mélodieuse du chant d’un oiseau haut perché quelque part dans les arbres". (...) "Pour qui chantait cet oiseau, faisant écho à la récitation recueillie des imams ?"

Le hasard fait que la veille où, sur son blog de la Tribune, un soutien déclaré de la lapidation des couples adultèrins était frappé par le piaillement d'un oiseau, j'ai eu l'occasion de voir "Les cerfs-volants de Kaboul". Après le poids des mots du livre, le choc des images qui permettent de voir des pierres frapper la tête et le corps d'une femme sur un stade de Kaboul, à la mi-temps. Et la foule des spectateurs du match de lever les bras au ciel, et d'acclamer les talibans dans leurs basses oeuvres.

 Qui veut faire l'ange fait la bête. La maxime tient toujours. Elle me remet au passage dans les yeux, je me demande par quelle association d'idées, ces images de dictateurs sanguinaires qui adorent les animaux. 

16:00 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

Commentaires

La maxime de Pascal tient en effet toujours, notamment dans ce sinistre concert. Dans Ni agnosticisme, ni anthropomorphisme, le directeur du Centre islamique a repris une de mes idées sur la définition négative d'entités immatérielles, universelles, tels que les nombres, les concepets, dont celle de Dieu.

Il reste incroyable qu'on puisse soutenir de telle barbarie au nom de la sainteté, surtout quand on est grassement indemnisé par l'Etat pour une faute. De plus, avoir le temps de méditer sur la miséricorde divine grâce à une telle opportunité est vraiment franchement dégueulasse!

Vérité révélée ou association libre d'idées : quelle différence?

Écrit par : Micheline Pace | 11/03/2008

Monsieur,
Votre critique à l'encontre de Monsieur Hani Ramadan semble motivée par une conception la vôtre - du jugement qu'il porterait sur le sujet que vous mentionnez.
Permettez-moi de placer une poutre dans votre oeil: la scandaleuse façon de traiter les femmes et les enfants palestiniens - je parle ici de Tsahal - vous semblerait-elle plus justifiable en terme de barbarie que celle que vous plaquez comme un vilain tag contre Monsieur Ramadan, lui qui n'a pas - à ce jour - décrété que "la lapidation est juste aujourd'hui au vingt et unième siècle" ???
Monsieur Ramadan replaçait la lapidation dans un contexte qui, en Europe, prônait allégrement le bûcher pour les hérétiques.
Et aujourd'hui, en Terre Sainte, des soldats sous la croix de David n'hésitent pas à tuer - ah mais oui, c'est sous les ordres de leur hiérarchie.
Par pitié, Monsieur Weiss, au lieu de mettre de l'huile sur le feu, ne pourriez vous pas tenter plutôt d'avoir la sagesse vers un rapprochement?
Qu'un jour au moins le chant des hommes puisse Lui rendre Grâce, et témoigner de Son immense mansuétude et de la compréhension que les humains pourront avoir de Lui.
Paix et Lumière

Écrit par : F. Queloz | 12/03/2008

Bienvenue et bon retour
dans ce petit monde des blogueurs romands au Nouveau Président des libéraux suisses

Écrit par : Philippe Souaille | 12/03/2008

Les commentaires sont fermés.