22/06/2012

Migros-Coop: pour un repérage sans tabou

En décidant d'inscrire "Cisjordanie - zone de peuplement israélienne" sur les produits qui proviennent de ce territoire occupé-disputé (selon les points de vue), et non pas Israël, Migros et Coop ont cédé -partiellement - au mouvement pro-palestinien BDS (boycott désinvestissement sanctions) qui ne rêve que de la fin de l'Etat d'Israël. Et donc sont entrés nolens volens dans le champ politique sans en mesurer toutes les conséquences. Il est pourtant encore possible que ces distributeurs suisses reviennent ou suspendent ou modifient leur position. Pour les y aider, leurs acheteurs devraient se lancer dans une vaste opération de repérage des produits qu'on y trouve. Sans exception, sans tabou. A l'aune des rapports du Conseil des droits de l'homme de l'ONU.

Il y a d'abord tous les produits turcs. Est-on certain qu'ils ne viennent pas du Kurdistan occupé-disputé, comme les pistaches, pour ne prendre que cet exemple ? Les produits chinois, de l'électronique aux habits, qui devraient mentionner, si c'est le cas, le Tibet ou la Mongolie occupée-disputée ou informer sur les conditions de travail et l'âge des ouvriers qui les ont fabriqués. Voilà qui rendrait hommage au principe de traçabilité. Comme pour le pétrole azéri, le nouveau chéri de Migros qui le préfère au pétrole norvégien, alors qu'il est aussi noir que sont peu démocrates les têtes qui règnent à Bakou. Quant aux produits "made in USA", ils sont à orner d'urgence d'une tête de mort, du genre de celle que l'on trouve sur les paquets de cigarette, en raison de la pratique barbare des exécutions capitales dans nombre d'Etats américains.

Mais il y a aussi les produits canadiens et suisses qui font souci, et même grand souci. Ce 21 juin 2012, un expert du Conseil des droits de l'homme de l'ONU a ainsi mis sur le même pied le Canada et la Suisse, l'Algérie, la Biélorussie, l'Etiopie, la Jordanie, la Malaisie et la Russie. Les lois sur les manifestations, restreigant la liberté d'association, adoptées au Québec et à Genève - notamment en raison des violences et des dépradations liées aux réunions à Genève d'organisations internationales - en sont la cause.

De deux choses l'une. Soit cet avis d'expert décrit avec exactitude la réalité vécue des Genevois, dont le canton est assimilé au régime de Lukachenko, le dernier despote européen, soit ce régime n'est pas plus répressif que le canton de Genève. Evitons pour l'heure de penser que cet expert onusien est moins compétent que Jean Ziegler, un autre "mètre" onusien en droits de l'homme, qui ne mesurait pas sa déférence au régime de Khadafi. 

Mais quel que soit le choix (Genève=Minsk ou Minsk=Genève), il est grand temps pour Migros et Coop, en raison du principe de précaution,  d'inscrire sur les produits du terroir genevois "Genève, zone à liberté d'association restreinte". Et d'assurer, la main sur le coeur, qu'il ne s'agit pas là d'une affirmation politiquement connotée, mais juste d'une information d'origine onusienne contrôlée - c'est tout dire.

D'ici à cette décision qui ne serait que logique, ce samedi, o amis consommateurs, notez, notez courageusement, notez sans répit les produits que vous songez peut-être à acheter. Et dans le doute éthique - pas politique , ça va de soi - abstenez-vous de commettre un impair. Ou cherchez un magasin qui vend ses produits sans faire de politique étrangère subliminale ou au contraire qui l'affirme clairement, courageusement, comme les Magasins du monde. Contribuez ainsi à envoyer un message clair à Coop et Migros: l'hypocrisie, l'absence de courage, la politisation rampante sous les bottes du politiquement correct et les doubles standards où il n'y a qu'un seul coupable sur la planète, Israël, ne trompent plus les clients.      

 

  

10:54 | Lien permanent | Commentaires (35) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Vu qu'Israël n'est pas une dictature communiste ou dirigé par un gauchiste comme Chavez il est bien normal que les gauchistes pro-palestiniens lui tape dessus à longueur d'années. On a jamais vu sur les étiquette des produits venant de Cuba " zone de répression totalitaire sur le peuple cubain ".

D.J

Écrit par : D.J | 22/06/2012

Heureusement que Migrol ne vend que de l'essence propre. Comme ça, nous sommes sûrs de ne pas être complices des pratiques d'esclavage et de maltraitance des femmes dans les émirats du Golfe. Le pétrole du Nigéria est évidemment banni pour bien marquer la désapprobation de Migros face à ce pays dont les musulmans exterminent impunément les chrétiens.

Oranges du Maroc certifiées ne provenant pas du Sahara occidental.

Tous les produits de Corse et de Bretagne sont marqués pour informer le client que la colonisation française y est contestée.

Et si toutes ces suppositions de justice évoquées par les uns et les autres ne sont pas appliquées par Migros, si Migros n'appliquait son procédé qu'à une nation parmi d'autres nations bien plus contestables, cela porte un nom, non ?

Écrit par : archi-bald | 22/06/2012

@ Djinus et autres blogueurs anonymes aux appellations non contrôlées qui se plaignent de ne pas voir leurs commentaires publiés:

Tant que certains useront de l'anonymat pour envoyer leurs commentaires oscillant entre l'opposition franche et l'insulte, la responsabilité du blogueur oblige à une retenue certaine, jurisprudence à l'appui dans les cas extrêmes (Vonlanthen contre Tribune de Genève et Stauffer).

Modérant mon blog, je choisi de sélectioner les réponses, contrairement à d'autres qui les bloquent totalement ou à ceux qui, laxistes, laissent tout passer. C'est donc ma conception de la responsabilité qui prime.

Et après tout, pourquoi donner une tribune... dans la Tribune (qui n'a que trop mangé de ce pain-là avant d'annoncer récemment un changement de doctrine) à qui manque du courage d'afficher son identité en démocratie ?

Écrit par : Pierre Weiss | 22/06/2012

"En décidant d'inscrire "Cisjordanie - zone de peuplement israélienne" sur les produits qui proviennent de ce territoire occupé-disputé (selon les points de vue), et non pas Israël"

Il n'y a pas de "point de vue" quand il existe des faits historiques, démographiques et juridiques vérifiables. Il y a l'acceptation ou non de la réalité ou d'un mensonge. Les territoires sous contrôle "palestinien" ne sont pas des colonies israéliennes, leur histoire serait bien plutôt l'exact opposé. Les colonisateurs de ces territoires sont Arabes (Jordaniens pour la Judée-Samarie et Egyptiens pour Gaza) et c'est leurs colonies que défendent les prétendus anti-colonialistes européens. Enfin, le fait que ces territoires soient sous contrôle "palestinien" n'en font pas des territoires de 'houts laarets, ce ne sont pas des pays étrangers, mais bien une partie de l'ensemble du territoire israélien contesté par les Arabes en Israël et dans le monde. Donc écrire "et non pas Israël" est tout à fait déplacé. Par ailleurs, parler de Cisjordanie (Cis-Jordanie) au lieu de Judée-Samarie indique clairement la position de Migros, et elle soutient, par l'utilisation de ce nom ("Cisjordanie"), le colonialisme et l'effort arabe pour l'anéantissement des Juifs dans ce pays (pour commencer).

Écrit par : Eliahou | 22/06/2012

D'accord avec Monsieur Weiss, sur ce sujet.

Écrit par : Mère-Grand | 22/06/2012

Migros et Coop n'ont pas pour habitude de gémir sur le sort des autres,les petits commerçants ont leur vécu comme souvenirs et ces deux géants n'ont qu'à faire de plaintes de clients qui sont souvent eux en premier responsables,oui toujours plus,plus vite et des produits meilleurs marché ,l'un dans l'autre tout le monde est responsable.De toutes manière Migros n'a jamais été pour le social depuis 1954 c'est tout le contraire.Alors à toutes vos questions,si vraiment coté sentimental c'est dérangeant je vous dirai sans doute comme Migros et d'autres,si cela ne vous plait pas allez acheter ailleurs.Foin de sentiments pour ces deux là,la loi du marché étant la plus forte c'est aux consommateurs de boycoter tout simplement et le plus important le dire aux responsables ,perdre son temps à blablater grâce au virtuel,c'est comme pour le reste,y'a le téléphone et les résultats ne se font pas attendre.La critique bon marché n'a jamais porté ses fruits non plus,alors autant écrire sur le journal Migros ou prendre le peine de donner un coup de fil c'est si facile,sûre que votre mécontentement sera entendu mais en utilisant les mots appropriés et non le langage du politiquement correct ,c'est ce qui a perdu les petits commerçants ayant cru naivement aux belles fausses promesses de ce groupe

Écrit par : lovsmeralda | 22/06/2012

Il s'agit d'une très bonne initiative de Migros et Coop qui va dans le sens de l'information du consommateur. A lui, ensuite, de faire son choix en toute connaissance de cause...

Écrit par : A. Piller | 22/06/2012

@ lovsmeralda : cette remarque est confondante de naïveté : que croyez-vous qu'il arrivera aux personnes qui achèteront des produits fabriqués ou récoltés dans les territoires ? Moi, je vais vous le dire : elles se feront lyncher (chose qu'adorent faire les antisémites, déclarés ou avançant derrière le masque de l'antisionisme)... Alors ? Où est le choix ?

Écrit par : Eliahou | 23/06/2012

Et quand je dis lyncher, je ne parle pas de quelques abrutis qui insulteront, je parle bien de coups et de sang, je parle de représailles et de meurtres. Alors ? Migros, toujours une bonne initiative ?

Écrit par : Eliahou | 23/06/2012

Parce qu'il faut bien comprendre une chose : des agressions violentes à l'encontre des Juifs, allant parfois jusqu'aux lynchages et au meurtre, sous prétexte de "solidarité avec les Palestiniens" sont plus que monnaie courante en Europe. Mu'hammad Mera'h en est l'exemple le plus médiatisé. En revanche, je n'ai jamais entendu parler de Juifs agressant, lynchant ou assassinant des musulmans (ni dans une école ni ailleurs) pour se venger des attentats perpétrés contre Israël ou des roquettes qui pleuvent sur Sderot ou Ashkelon...

Écrit par : Eliahou | 23/06/2012

D'ailleurs, on est en droit de se demander pourquoi ces mesures de Migros et Coop ne concernent qu'Israël. Je n'ai pas entendu parler de mesures similaires concernant les produits turcs fabriqués à Chypre, alors même que Chypre est véritablement colonisé par les Turcs. Là, il s'agit réellement de colonisation.

Écrit par : Eliahou | 23/06/2012

Il faut, dans ce contexte rappeler certains faits :

Le ministre de l'olp, Mahmoud Zahar, en charge des relations extérieurs déclarait il n'y a pas deux mois, alors que quantité d'ong revendiquaient, "au nom des populations des territoires" que l'autorité palestinienne n'avait jamais demandé à quiconque de s'interposer entre Israël et l'autorité palestinienne dans ce genre "d'action" ! Mahmoud Zahar, déclarait, "de quoi vous mêlez-vous ? au nom de qui ou de quoi, intervenez-vous au nom de l'autorité palestinienne ?"

Alors que l'AP (autorité palestinienne) en la personne de son ministre Mahmoud Zahar, dénonçait d'éventuelles mesures "d'embargo" sur les produits israéliens vendu dans les territoires occupés par Israël et également d'éventuels embargos concernant des produits provenant de "colonies juives" établies sur sol occupés par Israël, nombre de mouvements ou organisations intervenaient au nom des populations palestiniennes sans aucune validation de l'AP, créant de fait, des quiproquos totalement infondés et allant à contre-courant de la politique palestinienne.

Il faut rappeler aux lecteurs, que dans les territoires occupés par Israël depuis 1967, l'AP représente officiellement les populations de Judée-Samarie, que jusqu'à nouvel ordre, l'AP n'a pas à ce faire diriger par des éléments extérieurs, comme la migros ou autre organisation tel que le hamas de Gaza ou le hizbollah sud-libanais, proches de tentatives comme celles entreprises par migros et coop.

Migros et coop soutiendraient-ils les positions du hamas et cela contre les intérêts de l'AP ? Il n'y a plus de doute, ce genre "d'action" sont totalement parallèles aux revendications émanant du hamas, le problème est ; que le hamas tente de renverser par la force, la représentation démocratiquement élue dans les territoires, que migros et coop joignent leurs efforts dans l'unique but de déstabiliser et d'affaiblir le pouvoir palestinien.

Ces intentions ignorant les positions officielles de l'AP viennent contre-carrer la position officielle de l'AP et cela en s'appuyant sur les positions émanant du hamas, parti ayant exécuté des centaines de membres de l'olp, tant à Gaza qu'en Judée-Samraie, exécutions insoutenables et organisées par le hamas et au nom de la foi chiite pro-iranienne, exécutions faites par égorgement et sans jugement ! L'AP estime que plus 500 membres de l'olp ont subits de tels atrocités sur le sol de Gaza, également une cinquantaine de civils ont été égorgés par des membres de l'organisation chiite pro-iranienne en Judée-Samarie et ce sont ces assassins qui émettent ce genre de positions visant à exclure toute présence juive en Judée-Samarie.

Maintenant autre fait ;

Alors que 1,4 millions de musulmans vivent en Israël, cela avec les mêmes droits si ce n'est plus que n'importe quel citoyens israéliens, certains extrémiste arabes, tenteraient d'exclure systématiquement toute présence juive en Judée-Samarie et de faire de ces territoire une zone "Judenrein"

Alors qu'un million de juifs ont été dans le passé, expulsés des pays arabes et par la force et les menaces les plus insoutenables alors que des juifs vivaient depuis plus de 2'500 ans sur les terres devenues arabes, des éléments extrémistes et bien souvent animées par des mouvements ne se dissociant à aucun niveau des théories nazies, nous avons pu assister à des tentatives tentant d'exclure la présence de tout juif que ce soit de Judée-Samarie. Alors que plus d'1,4 millions de musulmans vivent en Israël, la présence de juifs seraient totalement interdite dans un état voisin d'Israël et déclarant vouloir participé à un processus de Paix ????

La migros et la coop soutiendraient-ils, une frontière avec d'un coté, un état démocratique dans lequel vivent 6 millions de juifs et 1,4 millions de musulmans et chrétiens, musulmans et chrétiens équitablement représentés politiquement auprès des plus hautes institution du pays, un pays dans lequel vivent en toute sécurité, juifs, musulmans et chrétiens, tous reconnus comme des citoyens à part entière et de l'autre coté de cette frontière, un état, si possible, tombé dans les main d'égorgeurs d'opposant politique, d'égorgeurs de non-musulmans, appelant à la haine, à la destruction de l'état d'Israël, à l'embargo contre tout produit provenant de mains juives ?

Écrit par : Corto | 23/06/2012

@Eliahou,moi naive,demandez à ma commune,ils vont éclater de rire,certe je joue à la benête parfois mais pour le plaisir d'amener l'autre dans ses derniers retranchements.La guerre qui exista durant trente ans entre les petits commerçants et Migros aura permi de ne plus baigner dans le lac des illusions. Dès l'age de la maternelle on savait ce qu'il en couterait aux plus faibles.
Ce sont les naifs qui se lancent en général en politique surtout de nos jours,les plus réalistes sont ligués en fronde pour lutter contre la naiveté des socialistes qui eux baignent dans une fontaine de jouvence faite de naiveté surréaliste

Écrit par : lovsmeralda | 23/06/2012

L'annexion des territoires palestiniens de Cisjordanie occupés depuis 1967 n'ayant jamais été reconnue au sens du droit international, il est normal que la provenance des biens produits dans ces colonies soit dûment signalée dans l'intérêt du consommateur. Cela ne m'empêchera nullement d'acheter des produits made in Israel.
Vouloir confondre le destin d'une minorité d'extrémistes religieux et nationalistes avec celui de l'état d'Israel, c'est faire le jeu de ceux qui conspirent à sa perte.

Écrit par : Gideon K. | 23/06/2012

Gidéon, dans ce cas vous semblez oublier une majorité d'extrémistes, eux se trouvant en dehors des frontières d'Israël et s'opposant catégoriquement, ne serait-ce, qu'à la présence d'un seul juif sur "leur" territoire ! Alors que 1,4 millions de musulmans vivent comme nul-part ailleurs en Israël !!

Gidéon, ne feriez-vous pas, par hasard partie de ces extrémistes, là ??

Écrit par : Corto | 23/06/2012

Lu sur le blog de l'islamiste petit fils du fondateur des Frères Musulmans qui sèment la terreur et la haine dans le monde qu'ils veulent dominer et rétrograder au 7ème siècle, et qu'il perpétue dans la haine des Juifs - Israël n'en est que le tremplin, ce billet pour enterrer les tueries qui portent leur griffe:

MIGROS : Pierre Weiss, vous n’avez rien à dire !

Quelle hypocrisie soutenue !



Pierre Weiss, propagandiste sioniste et défenseur de Tsahal, se moque de Migros et de Coop pour avoir courageusement pris position sur des produits provenant des territoires occupés. (http://pierreweiss.blog.tdg.ch/archive/2012/06/22/migros-...)

Rappelons le motif évoqué à juste titre par Migros : « Pour l’ONU et le Conseil fédéral, ces colonies de peuplement sont illégales au regard du droit international. A l’avenir, l’origine de ces produits devra être déclarée. »



Un homme qui prend ainsi le parti de l’illégalité en regard du droit suisse et du droit international doit démissionner et quitter le PLR, auquel il nuit par son soutien inconditionnel à l’Etat d’Israël.



Et ceux qui pensent que nous exagérons en exigeant cette démission n’ont qu’à passer l’été dans les territoires martyrisés !



Ci-après : annonce de MIGROS - suit le texte....

Et cette réponse de notre antisémite - qui s'en défend - de service:

Ce qui est typique d'un sioniste, c'est cette façon de se défendre en montrant du doigt d'autres peuples qui, bien sûr, feraient pire. Ce mode de procéder confirme que les sionistes ne savent pas justifier leurs propres actions.

Ecrit par : Marie-France de Meuron | 23.06.2012

"@ Djinus et autres blogueurs anonymes aux appellations non contrôlées qui se plaignent de ne pas voir leurs commentaires publiés:

Excellente réponse, mais attention M. Weiss, des serveurs leur donnent l'opportunité de changer leur IP et d'utiliser des adresses et noms "bidon" ou mieux ils usurpent nos pseudos et identités comme celle dernièrement de Pierre NOËL.

Un autre commentaire signé de Patoucha, ne serait que le fait du harceleur usurpateur de mon pseudo. Merci de vérifier les IP et adresse électronique.

Écrit par : Patoucha | 23/06/2012

Gideon, vous avez raison...

Mais alors que la même règle soit appliquée à tous les cas similaires. Si tel n'est pas le cas, il y a discrimination.

Car ce qui est dénoncé n'est pas l'inscription d'une provenance contestée mais le fait que seul un pays est concerné par cette mesure alors qu'il existe de nombreux cas similaires et souvent bien pires.

Cette attitude discriminatoire à l'égard de l'Etat juif est puante et indigne !

Écrit par : Gerardh | 24/06/2012

Gérardh, cette attitude est le fait de l'antisémitisme régnant, car en IsraËL il en va tout autrement:

L’Autorité Palestinienne s’entraine au cœur de Netanya

Publié le : 29 mai 2012
L’Administration Civile Israélienne a organisé un séminaire de 3 jours pour les fonctionnaires du Ministère Palestinien de l’Agriculture à l’Hôtel Seasons de Netanya, dans le cadre de la coopération entre Israël et l’Autorité Palestinienne de Ramallah. 24 fonctionnaires Palestiniens, ingénieurs agronomes pour la plupart, ont assisté à un séminaire de 3 jours du 21 au 23 Mai sur les technologies agricoles, les systèmes de protection des cultures et les engrais dans un prestigieux hôtel de Netanya.



Les différentes conférences ont été tenues par des experts Israéliens, des professeurs d’Université et des fonctionnaires du Ministère Israélien de l’Agriculture.

« Cette formation a pour but de fournir des informations sur les technologies que nous utilisons en Israël pour protéger nos récoltes ainsi que pour en améliorer la qualité » affirme Ayman Assad, du Département Agricole de l’Administration Civile Israélienne.

Ce séminaire est l’un des nombreux ateliers Israélo-palestiniens prévus pour 2012. « C’est par ces rencontres et projets communs que nous renforçons la coopération et la communication, en somme, notre relation avec l’Autorité Palestinienne » ajoute Assad.

L’Administration Civile a offert la pension-complète de l’Hôtel Seaons de Netanya à ses invités Palestiniens, incluant les frais de transports et les repas.

Assise au bord de la piscine de l’hôtel pendant la pause déjeuner, Najud, jeune ingénieure agricole de 23 ans originaire de Jéricho, confie : « Je suis contente d’apprendre ici, les conférences sont intenses et j’aurais aimé avoir plus de temps pour visiter ».

Le Département agricole de l’Administration Civile travaille avec les fermiers Palestiniens sur le terrain afin d’avoir connaissance des difficultés qu’ils rencontrent dans leur commerce. A partir des informations recueillies, le Ministère Israélien de l’Agriculture organise des séminaires, conférences et formations en Israël afin d’améliorer la qualité des produits agricoles palestiniens, explique Shlomo Elkaïam du ministère.

« Les clients Palestiniens et Israéliens mangent les fruits et légumes en provenance d’Israël et de Judée-Samarie. Nous nous efforçons donc ensemble d’atteindre les standards agricoles les plus élevés », souligne-t-il.

Muhammad Saïd Lahan, Directeur du Département de Protection et Préservation des plantes de l’Autorité Palestinienne connait très bien Netanya : « Je suis venu à Netanya de nombreuses fois, peut-être 8 ou 10. Ce séminaire est important pour notre équipe car 16 d’entre nous sont de jeunes ingénieurs qui viennent de terminer leurs études et qui ont besoin d’expérience et plus d’entrainement sur le terrain ».

Le 23 mai, la délégation palestinienne a été emmenée à Beit Shean pour un entrainement sur champs ouverts.

« Nous organisons également des formations dans notre ministère a Ramallah ou a l’étranger ou nous sommes régulièrement invités », dit M. Lahan.

Par Valentin Vasquez – COGAT - JSSNews

Écrit par : Patoucha | 24/06/2012

Et encore une preuve des mensonges du mouvement pro-palestinien BDS surtout par antisémitisme et RIEN D'AUTRES mais qu'une chasse aux sorcières dont les Frères Musulmans/Ramadan ne sont pas étrangers loin s'en faut: Je pourrais apporter bien des preuves de l'implication de ces gens, mais pour l'heure je m'arrête là.

Recommandation sur l'adresse électronique et l'IP en cas d'usurpation de Patoucha. Merci. Je quitte!

Coopération économique entre Israéliens et Palestiniens en Judée-Samarie: des relations commerciales « basées sur le respect et la confiance »

Publié le : 11 janvier 2012


Les représentants d’Hishtil, une des plus importantes entreprises agricoles en Israël, ont rencontré aujourd’hui leurs partenaires Palestiniens dans la vallée du Jourdain afin de renforcer la coopération commerciale. L’Administration Civile a organisé les différentes réunions.



Les délégués d’Hishtil ont rencontré aujourd’hui leurs clients Palestiniens à qui ils vendent des graines et des jeunes pousses pour leurs récoltes.

Ils se sont d’abord arrêtés près de Bardale, aux plantations appartenant à Essam Fouka, dans la vallée du Jourdain. Les travailleurs de chez Hishtil sont venus discuter avec M. Fouka des produits qu’ils ont fournis à son entreprise agricole. Ils lui ont donné plus d’instructions ainsi que des conseils personnalisés pour avoir très bonne récolte cette année, spécialement avec les tomates cerise. Samir Mu’adi, le Chef du Département de l’Agriculture à l’Administration Civile a traduit la rencontre de l’hébreu à l’arabe et vice versa.


Les représentants d’Hishtil se sont ensuite entretenus avec le directeur d’AgriPal, un autre client de l’entreprise israélienne, dans l’enceinte de son siège social. Du café, du thé et des dattes attendaient la délégation à leur arrivée dans le bureau du directeur Palestinien. Les travailleurs d’Hishtil ont expliqué à leurs homologues Palestiniens comment utiliser efficacement leurs produits.

Le marché agricole Palestinien représente aujourd’hui une économie florissante et de larges investissements sont faits en Judée-Samarie à destination des entreprises et businesses Palestiniens.

« Cela fait 25 ans que nous avons des partenariats avec des entreprises Palestiniennes. Nous faisons affaires avec maintenant 10 entreprises Palestiniennes et nous sommes toujours à la recherches de contrats. Leur marché a beaucoup de potentiel », a déclaré le directeur marketing d’Hishtil. En effet, beaucoup d’entreprises Palestiniennes sont intéressées à travailler avec Hishtil tant leurs produits bénéficient d’une excellente réputation en Israël.

« Nos relations économiques sont basées sur le respect et la confiance. Nous cherchons ensemble avec les Palestiniens à développer plus d’options pour le futur », a ajouté le directeur marketing.

A la fin de la journée, les représentants d’Hishtil ont été invités par Palestine Gardens, un client potentiel, pour une réunion officielle tenue par le Directeur de l’entreprise. Ce dernier a présenté son business aux Israéliens, soulignant le fait que Palestine Gardens se concentre principalement sur le marché international. L’Administration Civile, qui a organisé la journée, est totalement engagée dans le développement des relations économiques Israélo-palestiniennes.

Avec d’Administration Civile – Adapté de l’anglais par Valentin Vasquez - JSSNews

Écrit par : Patoucha | 24/06/2012

@ Gerardh:

C'est discriminatoire à l'égard d'Israël, en effet. La décision de Coop et Migros est-elle prise sous l'effet d'une pression économique de pays hostiles à Israël? Si c'était le cas cela voudrait dire que des ressortissants venus de pays étrangers et dépensant leur argent en Suisse, ou que des gouvernements étrangers fournissant des biens à la Suisse, ont la possibilité de peser sur nos décisions souveraines. Ce qui ne peut qu'alimenter le discours de ceux qui parlent de se défendre contre ce qu'ils désignent comme une forme d'invasion.

Les exemples de M. Weiss à propos de la Turquie et autres sont pertinents.

On peut écrire individuellement aux directions de Migros et Coop, en relevant l'aspect discriminatoire, en reprenant les exemples cités par M. Weiss à titre de comparaison, et en demandant des explications sur les raisons qui font choisir Israël et pas les autres.

On peut refuser d'aider Coop et Migros dans leur étude de nos comportements d'achats en ne donnant plus la carte cumulus ou supercard à la caisse - et tant pis pour le 1% de ristourne.

On peut aussi imaginer un contre-boycott, et choisir délibérément les produits concernés quand c'est possible, en le revendiquant ouvertement si l'opportunité se présente, par exemple en demandant aux employés de nous dire où l'on peut les trouver en rayon.

Écrit par : hommelibre | 24/06/2012

Ce que certains détracteurs et autres mystificateurs pratiquent, cela au sein de cet arène médiatisée, des idéologies où se mêlent systématiquement un doux mélange de slogans encore tièdes de l'ère nazie et de ceux d'une certaine classe bourgeoise en manque de repères et retombant sans vergogne dans les mêmes paternes inexplicables.

Alimentée par cette presse vide de sens et comme le soulève Gerardh, ces fausses sentences, ces faux témoignages et certaines décisions jaillissent au sein de cette même Europe qui jadis n'arrivait pas à expliquer ce qui restera inexplicable à jamais, remet ça, et sur le compte des mêmes victimes, cette fois avec un nouvel "allié", comme si il s'agissait d'un automatisme ou d'un héritage génétique.

Comment demander à une civilisation en plein déclin d'être objective, alors, qu'il y a à peine 70 ans elle commettait, à un niveau quasi civilisationel ce qui reste encore aujourd'hui comme un trou béant tachant sa robe soyeuse ?

Il n'y a pas un ans, les médias occidentaux et certains politiques soutenaient des dictateurs sanguinaires, ennemis d'Israël, nous voyons maintenant ce qui les animaient avec plus de détails, aujourd'hui, après avoir lâché et même combattus ces dictateurs militairement, alors que la sécurité européenne n'était pas en cause, l'occident a fait la place à des courants encore plus sombres et se calquant sur le système iraniens, ces mêmes médias et politique continuent de soutenir qui que ce soit, pour autant que ces nouveaux monstre continuent à défier Israël !

Ce passage de soutien aux incohérences arabes, tout en prenant Israël comme otage dans ce poker menteur, précipite les anti-israéliens chroniques aux mollahs iraniens sans aucune forme de détour, cette fois l'union entre les islamistes et le monde occidental est scellé pour de futures contorsions difficilement dont les modèles vont en surprendre plus d'un !

D'un seul coup, l'allié du sud de la méditerranée de cette Europe prise entre le marteau économique asiatique et l'enclume idéologique islamiste, va devoir inventer des nouveaux modes de communications afin de pouvoir fonctionner avec cette Europe de plus en plus isolée !

L'influence occidental perd du terrain dans cette nouvelle donne arabe, ceci au profit des grandes puissances émergentes épaulées par l'ours russe, exposant l'Europe vers des inconnues encore jamais confrontées jusqu'à ce jour, le modèle démocratique européen est devenu le principal complice de son propre antidote, de son système immunitaire, notamment face aux multiples vagues d'immigrations, sans cesse croissantes.

Du point de vue économique, ce monde arabe devenu soudainement encore plus instable et exsangue, va encore plus rapidement entrainer l'Europe dans un déclin abyssale, les chinois et les américains vont assister avec délectation, les retombées des crises financières arabes sur l'Europe particulièrement exposées, cela simplement pour des raisons de proximité tant géographique, que démographique et au vu de la migros et de la coop, idéologique !

Ce n'est plus l'Europe qui a réussi à exporter son principal atout, c'est à dire, une société très développée socialement, cela ni envers ses concurrents asiatiques, ni vers ses voisins arabes, mais ce sont les courants s'inspirant et soutenus par la Chine et la Russie qui vont, eux, exporter leur modèle, moins social et nettement plus dévastateur, cela en misant sur un réservoir humain sans limite et cela en grande partie par le truchement des déséquilibres structurels arabes.

L'islamisme qui ne saura jamais resté modéré, nous l'avons vu partout où il a prit racine, va devenir l'unique modèle idéologique auquel nul arabe ne pourra plus se soustraire, le béton va prendre et sans épargner l'Europe qui est largement en devenir "islamiste", si l'on croit les chiffres, en France ce ne sont pas moins de 14 millions de musulmans qui ne vont pas se gêner de faire sentir aux français de souche, que le vent a tourné !

Migros et coop ont choisis leur camp, ils ont opté pour une certaine forme de collaboration avec ces courants arabes qui surgissent comme des champignons, vont-ils pouvoir assumer ses positions ouvertement pro-islamistes, n'ont ils pas envoyé un signal fort envers cette nouvelle mouvance islamiste et quel en est le prix à moyen terme, je ne pense pas que migros et coop en ont peser toutes les retombées.

Les islamistes qui ont le vent en poupe, ont très bien reçu le message et il vont très vite en tirer des avantages, le problème, quels avantages les islamistes peuvent apporter à la Suisse et à ses entreprises ?

Sauf si migros et coop envisagent de se lancer dans la vente de voiles et autres burkas, je ne vois pas où, le fait de soutenir, ou simplement de faire de soutenir cette mouvance tâche d'huile, va conduire le futur économique des ces géants de la distribution et ceux du pays qui les abrites !

Les lois des marchés ne sont pas toujours les mêmes que les lois de la politique, alors que migros vendait des centaines de milliers de voyages vers des destinations aujourd'hui désertées, soit la Tunisie, l'Egypte et le Maroc, ont vu les fréquentations vers ces destinations fondre comme neige au soleil, de ce fait les ventes de voyages de migros et coop ont baissées vers ces destinations de plus de 90% et ce n'est que le début, à partir de cet été, ces chiffres vont encore décliner, par contre Israël devient depuis ces bouleversements, une destination ayant augmenté de 100% en un an, je voyage régulièrement sur les vols vers Israël et jamais je n'avais vu autant de "touristes" se rendre vers le seul pays du sud de la méditerranée sans que le voile viennent obscurcir le bronzage de nos amatrices de bains de mer.

Donc migros et coop, devront immanquablement changer de stratégie, ils ne pourrons pas d'un côté pratiquer une politique extrêmement partiale et de l'autre acheminer sa clientèle vers l'unique destination praticable dans le bassin méditerranéen et mer rouge, mer morte.

Migros et coop sont dépassées par leur décision de vouloir s'intimer dans ce labyrinthe passionnel aux conséquences imprévisibles, ils auraient dû en premier tenir compte qu'ils règnent sur le seul pays de la planète bannissant la construction de minarets, ces incompétents maladifs auraient dû en premier construire un joli minaret avant de hurler haut et fort du fond de leurs catacombes, leurs prières pieuses et creuses !

Écrit par : Corto | 24/06/2012

C'est une escroquerie intellectuelle de tenter l'amalgame entre antisionisme (politique) et antisémitisme (racisme). Il me semble qu'il y a aussi de nombreux juifs antisionistes. Je pense que vous allez finir par nuire à la sécurité de nos compatriotes juifs en procédant de la sorte. Vous semblez de ne pas comprendre que l'impunité dont bénéficie Israël, en contradiction avec le Droit International, est une bombe à retardement. Si la possibilité d'un nouvel holocauste est une réalité pour les militants sionistes (voir les fantasmes paranoïaques de Elihou qui se voit déjà lynché pour avoir acheté des produits israéliens) alors je pense que ces derniers jouent avec le feu. La malhonnêteté intellectuelle et parfois l'arrogance des lobbyistes sionistes exposent les juifs à des réactions haineuses d'avantage qu'elles ne contribuent à les en protéger. Le jour où l'antisémitisme l'emporterait vraiment, alors votre combat serait courageux et respectable. Pour l'instant vous êtes plutôt en position de force, faites-en un usage exemplaire. Merci.

Écrit par : Alexandre | 24/06/2012

@ Alexandre,

Est-ce un conseil ou un avertissement ?
Car vous semblez vous y perdre entre la menace et la morale, attention, ces deux faces de la même pièce, sonnent dans votre tentative de mise en garde, comme deux diablotins exagérément indissociables !

Les escroqueries intellectuelles, tel que vous les décrivez, ne sont malheureusement, jamais dans le cas présent uniquement exhaustives ! Vous vous lancez dans une explication foireuse comme si l'une hypothèse ne pouvait nécessairement exclure l'autre et vous semblez, aussi, tenter de vous en soustraire.

Depuis quand, le fait d'être antisioniste excluait le fait d'être antisémite, contrairement à vous, je n'ai encore jamais eu cette "chance" de croiser le chemin d'un antisémite profondément sioniste, à part vous, peut être ?

Ce genre de contraction binaire, ne peuvent que convaincre que ces "intellectuels" ensevelis sous les décombres de leur inculture et leur manque certain de goût !

Autre chose, Monsieur Alexandre, vous qui oubliez l'essentiel dans votre pérégrination sulfureuse, je ne vois pas ce que vous désignez par "juifs", en ce qui me concerne et sachez le, nous, les israéliens, ne sommes ni juifs ni sionistes, ces termes appartiennent heureusement au passé, nous sommes des "Bnei Israël", des enfants d'Israël, des enfants du même Israël auquel nous partagions le destin il y a déjà plus de 4'000 ans, voir plus. Egalement nul besoin de se revendiquer encore plus longtemps "sionistes", le mont Zion est bien israélien et cela, déjà depuis quelques générations ! Ne l'oubliez pas !!

Alors, s'il vous plait, mettez de l'ordre dans votre terminologie, terminologie obsolète et désuète, Israël est totalement à l'abri des lamentables considérations que vous tentez de lui attribuer par le biais de vos dévolus, Israël est forte, extraordinairement forte, tant à l'intérieur qu'envers ses ennemis bienveillants et extérieur !

Aussi une chose qui semble vous échappez, Israël se défend mieux que quiconque et personne, même les plus grandiloquents de ce monde en déliquescence craignent Israël, si petit soi t-il en taille ! Alors, de grâce, gardez vos conseils et allez partager vos aventures "intellectuelles" avec ces "juifs" antisionistes, ils font aussi partie de la même famille, ne vous en faites pas, ils reviendrons et vous laisserons dans vos convictions !!!

Écrit par : Corto | 25/06/2012

Autre détails Alexandre, trouvez une seul condamnation impliquant Israël au niveau du droit international ???

Écrit par : Corto | 25/06/2012

Chers clients de la migros et de la coop, sachez qu'au nom de mon peuple, car j'appartiens à un peuple, pas un "peuple" créé sur demande en 1967, un peuple conservant ses savoirs et ses inépuisables connaissances et cela depuis l'aube de notre mémoire collective, sachez que le peuple d'Israël, ne garde pas de rancoeur vis-à-vis des ces coups de canifs dans ce qui vous unira à jamais au destin d'Israël, ce genre de tentatives, nous le savons, restent heureusement infructueuses et le peuple d'Israël vous demande de pas répondre à ces petites bassesses, continuez, comme je le ferai d'aller vous ravitaillez dans toutes les migros et coop de Suisse et même de Turquie et de France voisine, nous, les enfants d'Israël, n'allons pas "boycotter" les géants quasi oligarchiques et totalitaires de la distribution en Suisse, mais sachez que l'économie de nos voisins arabes peuvent compter sur Israël, que leur économie connait une croissance supérieur à 8% annuel, ce qu'aucun pays d'Europe ne connaitra malheureusement, au vu de la conjoncture actuelle, pas de si tôt !
Sachez que le gouvernement israélien a enfin réussi depuis quelques années de faire de nos voisins un exemple en matière de redressement économique et les arabes de Judée-Samarie vivent dignement et ne manque de rien, pas comme ce fut le cas lors de la mainmise d'Arafat et de sa corruption ayant atteint des sommets, aujourd'hui, ceux que vous appelez faussement des "palestiniens" mot d'origine totalement hébraïque, ne vivent pratiquement plus de l’aumône insultante et détournée sur des comptes à numéros, la population arabe de cette région lève la tête et il n'y a plus de terrorisme venant de Judée-Samarie, que les échanges commerciaux entre les "palestiniens" et Israël garantissent un niveau de vie, comme je l'ai dit, bien au delà de toute espérance, car pour les israéliens, le fait que les palestiniens se développent est la meilleure garantie de paix dans la région, rien ne pourra mieux satisfaire les attentes des israéliens que d'avoir un voisin digne et épanoui !

Et c'est cet exemple d'épanouissement que les ex ou futures dictatures ne supportent pas comme exemple, des el assad, des sadam hussein, des moubarak et autres voyaient d'un très mauvais oeil, que des populations arabes de la région, puissent devenir un modèle de démocratie et puissent devenir un exemple en matière économique comme le sont les palestiniens de Judée-Samarie en 2012 !

Juste un exemple, un célèbre restaurateur de Ramalah, un divin restaurateur vient de signer un contrat avec une dizaines de grands hôtels et restaurants israéliens, chaque week-end il vient présenter ses spécialités aux israéliens (les plus aisés) et vient de remporté un premier prix israéliens de gastronomie, ces exemples sont multiples et vont encore se multiplier, c'est dans ce contexte qu'israéliens et palestiniens vont surmonter les obstacles du passé ! Ce que vient de faire migros et coop poursuit une démarche diamétralement opposée à la réalité du terrain de la région, c'est encore une tentative extérieur de vouloir diviser et d'appuyer les marchands de subventions, ceux qui se servent au passage, ceux qui ont permis à la corruption de détruire, tant Israël que les "palestiniens" et leur avancée vers une solution digne et autonome !
La population palestinienne est la plus éduquée de la planète, Israël a, au cours des années passées, construits 17 universités arabes pour les palestiniens et les arabes israéliens, maintenant, il faut les propulser vers des activités économiquement à la hauteur de leur savoir.
Egalement, beaucoup de "palestiniens" musulmans, soutiennent la présence d'israéliens en Judée-Samarie, quant aux arabes chrétiens, ils craignent la fin des coopérations entre Israël et leur région, comme plus d'un million quatre cents milles musulmans et chrétiens vivent avec des passeports israéliens, il est vital que des juifs vivent en Judée-Samarie, cette volonté de vouloir exclure la présence de juifs sur des "terres musulmanes" est l'une des plus grande aberration que la longue histoire commune entre juifs et musulmans ait connu !
Juifs et musulmans ont un destin indissociable dans cette région et maudit soient tout ceux qui tenterons de s'y opposer !!!!!

Écrit par : Corto | 25/06/2012

"C'est une escroquerie intellectuelle de tenter l'amalgame entre antisionisme (politique) et antisémitisme (racisme)."

C'est kif kif (le) bourricot! Et un saut en arrière d'une année - parce que cela fait un moment qu'on entend ce même refrain - pour que vous vous rentrez dans le crâne que l'anti-sionisme est une couverture à l'antisémitisme pour échapper à la loi contre l'antisémitisme! C'est bon "Alexandre" ? Quant aux "nombreux" - cela donne plus de poids pour la poignée de gauchistes juifs israéliens - juifs anti-sionistes, que tous les antisémites donnent en référence, sachez qu'Israël a aussi ses "idiots inutiles", mais bien moins nombreux que les Européens qui diabolisent Israël!



Antisionisme et antisémitisme
Publié le : 14 novembre 2011
Print Friendly

Certains observateurs de la politique israélienne déclarent de bonne foi être anti-sionistes, tout en se défendant d’être antisémites. À ceux qui leur disent que l’anti-sionisme n’est qu’un antisémitisme recyclé, ils opposent qu’il est injustifié de taxer ainsi une opinion qui ne fait somme toute que récuser le sionisme en tant que projet politique. Ils estiment donc que l’anti-sionisme relève de la liberté d’expression.

Je ne suis pas du tout de cet avis.

Tout un chacun peut critiquer ou prendre ses distances avec Israël, mais il faut se garder de confondre l’anti-sionisme avec le droit de s’opposer à la politique israélienne.

Il s’agit de mesurer le poids des mots. Exprimer son opposition à Israël en se disant anti-sioniste est une dérive sémantique qui a de graves implications, parce que l’anti-sionisme est une transgression morale au même titre que l’antisémitisme, et devrait être proscrite.

Être anti-sioniste, c’est désavouer le sionisme en tant que mouvement de libération nationale, remarquable entreprise humaine qui a débouché sur un État moderne dans une région qui n’avait pas été souveraine depuis des siècles et n’avait jamais connu de démocratie.

Être anti-sioniste c’est contribuer à la délégitimation d’Israël et contester le droit du peuple juif à disposer de lui-même. C’est nier les implications d’une impressionnante série de dispositions juridiques relevant Droit International telles que la Déclaration Balfour, la Conférence de San Remo, la Commission Peel, la Résolution 181 et 242 de l’ONU, qui toutes ont concouru à ce que la Communauté Internationale reconnaisse de manière irrévocable le droit au peuple juif de vivre en Israël en paix dans des frontières sûres et reconnues.

Être anti-sioniste ce n’est donc pas critiquer tel ou tel aspect de la politique israélienne, mais dénier à Israël le droit d’exister. C’est également s’associer à la dictature islamiste iranienne et à ses filiales terroristes installées aux frontières d’Israël, qui appellent sans ambiguïté à la destruction de ce qu’ils appellent l’Entité Sioniste.

La proclamation de l’Indépendance d’Israël en 1948 constitue l’aboutissement de la longue marche du peuple juif pour recouvrer son indépendance en tant que nation, mouvement dont les acteurs ont à chacune des étapes scrupuleusement veillé à s’assurer de la légitimité de leur démarche.

Les 400.000 juifs qui s’apprêtaient à créer l’État d’Israël avant même la Deuxième Guerre Mondiale étaient munis de passeports de Palestine frappés du sceau de la Couronne Britannique, tout comme les Arabes. Les juifs qui n’étaient pas nés en Palestine y étaient venus avec des visas d’immigration en bonne et due forme, là aussi comme de nombreux Arabes venus de pays limitrophes attirés par une prospérité relative.

Aux anti-sionistes qui estiment que l’Angleterre en tant que puissance coloniale avait disposé d’une terre qui n’était pas la sienne en permettant aux juifs de s’y établir, il faut suggérer de s’en prendre aux Anglais, et pas aux juifs. Ceux-ci n’ont fait que proclamer un État Juif parfaitement légitime sur un sol qui leur appartenait.

L’anti-sionisme est un déguisement cousu de fil blanc.

Par Daniel Horowitz - Son blog –
JSSNews

Et pour finir:

Boycotter Israël ou l’art du boomerang – Par Daniel Horowitz
Posted: 05 Jun 2012 02:34 AM PDT

La cour d’appel de Paris a récemment condamné une militante pro-palestinienne pour avoir diffusé une vidéo tournée dans un supermarché appelant au boycott des produits israéliens.



D’autre part l’Afrique du Sud envisage d’imposer l’étiquetage de produits provenant de Cisjordanie. D’après un haut-fonctionnaire du ministère du commerce sud-africain il ne s’agit pas de boycotter Israël, mais d’informer les consommateurs au sujet de la provenance des produits qu’ils achètent. Mais dans un même souffle il affirme que “l’Afrique du Sud ne reconnaît Israël que dans les frontières admises par l’ONU en 1948″.


Ce que ce fonctionnaire semble ignorer, c’est qu’il s’agissait en 1948 d’une résolution non- contraignante de l’ONU, que les juifs palestiniens ont acceptée, mais que les arabes palestiniens ont refusée. La plupart des nations arabes ont ensuite fait de la liquidation de l’Etat Juif une obsession et une priorité, mais le recours à la légitime défense d’Israël s’est soldé pour les agresseurs arabes par un changement de souveraineté en Cisjordanie, qui de l’occupation jordanienne est passée sous contrôle israélien en 1967.

Que l’on qualifie ou non la Cisjordanie de territoire occupé, il faut savoir qu’une occupation n’est pas en soi illégitime du point de vue du droit international. Dès lors qu’un pays est l’objet d’agression, ce qui est le cas d’Israël depuis sa création, il a le droit de se défendre et même de contrôler l’agresseur aussi longtemps que celui-ci constitue un danger. L’Allemagne a bien été occupée par la France en 1945, or nul ne songerait à dire qu’il y avait là une violation du droit international.

La propagande anti-israélienne et antisémite a un effet négatif sur Israël au plan diplomatique, mais cela ne change en rien les fondamentaux économiques. Selon le magazine belge “Vacature”, le capital à risque qu’investit Israël par personne et par an est de 170 dollars, à comparer avec 12 dollars pour la Belgique. Israël est à la première place mondiale pour le nombre de start-up, et n’en est pas loin pour les sociétés du Nasdaq. Boycott ou pas, Israël est l’enfant chéri des investisseurs du monde entier, qui se bousculent pour bénéficier de son dynamisme. L’industrie du High-tech en particulier est orientée vers l’export étant donné le sous-développement des voisins et la petite taille du marché local.

Il n’y a en Israël pratiquement pas de grèves depuis des années, et l’industrie connaît le plein-emploi. Une agence d’Etat étudie attentivement tous les projets à caractère technologique qu’on lui soumet, et investit dans des entreprises qui sans cela n’auraient pas les moyens de se construire. En ce moment même Israël est en passe de devenir le premier pays au monde à disposer d’un réseau couvrant l’ensemble du territoire de stations-services pour voitures électriques.

La longue période du service militaire est mise à profit par Tsahal (Armée de défense d’Israël), pour offrir aux jeunes la possibilité de combiner le service avec les études, ce qui aboutit à ce que de nombreux militaires passent au civil sans peine et se recyclent dans une économie insatiable de main-d’œuvre qualifiée.

Bouder le savoir-faire israélien pour des raisons politiques reviendrait pour beaucoup à se pénaliser soi-même. On ne voit en effet pas bien au nom de quoi des pays qui par exemple manque d’eau se priveraient de la technologie israélienne d’irrigation du fait qu’il y des juifs qui vivent et travaillent paisiblement en Cisjordanie.

Boycotter Israël est non seulement moralement et juridiquement infondé, mais c’est aussi une forme d’autisme vis-à-vis d’une des plus grandes réussites des temps modernes en matière de mouvement de libération nationale.

Par Daniel Horowitz – Son blog – JSSNews

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews Alexandre, et vous serez mieux informé!

Écrit par : Patoucha | 25/06/2012

La mouvance islamiste est très omniprésente à Genève et à réussi à faire passer les musulmans en général pour les victimes de l'Etat d'Israël. Grâce à ces fanatiques religieux, tous les autres actes de violence dans le monde, inutile de les rappeler, peuvent être passés sous silence. Cela d'autant plus que les Etats et les régimes politiques ou religieux qui les perpètrent se moquent totalement de toutes les condamnations morales et sont de facto à l'abri des émois de nos bien pensants.
Ces naïfs se sont laisser embrigader par la propagande fondé en parti sur la vieille haine de Juifs, reconvertie en amour des Musulmans, et en partie sur le constat que Israël (sauf, bien sûr, ses propres fanatiques religieux largement minoritaires par rapport à l'ensemble de la population) est une nation moderne et civilisée, très proche des valeurs et des comportements qui caractérisent les pays occidentaux, et donc éventuellement sensibles aux reproches et aux pressions.
Conscients que ni les Chinois (le Tibet), ni les Russes (la Tchétchénie), ni l'Iran (tout ceux qui désirent la liberté, religieuse et autre), pour ne prendre que ces exemples, sont totalement insensibles à leurs appel aux bons sentiments et, pour les pays soumis à la dictature de l'Islam ne sont par définition pas critiquables, ils concentrent tous leur efforts sur un pays crée par leur notre propre haine dont les pogroms, les exclusions et finalement l'Holocauste ont été le résultat.
Brandir ainsi sa haine d'Israël s'apparente quelque peu au phénomène qui a fait de la tête du Che le symbole à porter sur son T-shirt pour exprimer son rêve d'une réalité politique idéalisée dont on ne voudrait pour rien au monde subir la seule application qui en a été faite.
Car pour nos consciences occidentales la dénonciation publique de la mort d'un enfant dont on peut rejeter la faute sur Israël, une mort qui nous attriste et nous révolte en soi à juste titre, nous permet d'oublier ou de compenser notre impuissance face aux centaines de souffrances et de morts d'enfants et d'adultes provoquées chaque jour dans le monde par des politiques de mépris de l'humain et de sa dignité, dont quelques dizaines peuvent être mis au compte de l'Islam tant exalté dans ses vertus et tant montré comme victime de l'Occident.

Écrit par : Mère-Grand | 25/06/2012

De toutes manières la loi du marché est la plus forte et c'est au consommateur d'être son propre arbitre.Encore heureux qu'il n'y ait aucun socialiste pour régenter les fruits et légumes au vu des bourdes magistrales de certains instits retraités et super dirigeants d'une commune pour plonger celle-ci dans un pétrin digne de l'époque de la fille du boulanger et qui bientot n'auront plus rien à envier aux guerres fratricides entre Israel et la Palestine

Écrit par : lovsmeralda | 25/06/2012

Chers clients de la migros et de la coop, sachez qu'au nom de mon peuple, car j'appartiens à un peuple, pas un "peuple" de circonstance créé sur la demande de quelques profiteurs en 1967, un peuple conservant ses savoirs et ses inépuisables connaissances, depuis l'aube de notre mémoire collective. Sachez que le peuple d'Israël, ne garde aucune de rancoeur vis-à-vis des ces coups de canifs dans ce qui vous unira à jamais et depuis toujours au destin d'Israël, ce genre de tentatives, nous le savons, sont depuis toujours, restées heureusement infructueuses et le peuple d'Israël vous demande de pas répondre à ces petites bassesses, continuez, comme je le ferai d'aller vous ravitaillez dans toutes les migros et coop de Suisse, même dans les migros Turquie et de France voisine.
Nous, les enfants d'Israël, n’appelons en aucun cas à "boycotter" les géants quasi oligarchiques et totalitaires de la distribution en Suisse, mais sachez que l'économie de nos voisins arabes peuvent compter sur Israël, que l’économie de la population de Judée-Samarie, contrairement à beaucoup de pays fournisseurs de migros et coop, connait une croissance supérieure à 8% annuelle, ce qu'aucun pays, même d'Europe ne connaitra malheureusement, au vu de la conjoncture actuelle, de si tôt !

Sachez que le gouvernement israélien a enfin réussi depuis quelques années de faire de nos voisins palestiniens, un exemple planétaire en matière de redressement économique, que les arabes de Judée-Samarie vivent actuellement et depuis peu, plus que dignement et ne manque de rien, pas comme ce fut le cas lors de la mainmise d'Arafat et de sa corruption ayant atteint il y a peu des sommets. Aujourd'hui, ceux que vous appelez faussement des "palestiniens" (mot d'origine totalement hébraïque), ne vivent pratiquement plus de ces aumônes insultantes, aumônes détournée à plus de 90% sur des comptes à numéros. C’est peut être parce qu’enfin la population arabe de cette région lève la tête et que le terrorisme venant de Judée-Samarie a totalement disparu, que les échanges commerciaux entre les "palestiniens" et Israël garantissent aux palestiniens un niveau de vie exemplaire que migros et coop se sentent menacés !
Ces avancées vont bien au delà de toute espérance, car pour les israéliens, le fait que les palestiniens se développent est la meilleure garantie de paix dans la région, que désormais rien ne pourra mieux satisfaire les attentes des israéliens que d'avoir un voisin digne, épanoui et à l’abri de ces mafias se nourrissant de la misère des peuples !

Et c'est cet exemple d'épanouissement que les ex ou futures dictatures ne supportent pas, comme par exemple, les el assad, les sadam hussein, les moubarak et autres salopards de ce passé pas si lointain, ceux qui voyaient d'un très mauvais oeil, que des populations arabes de la région puissent devenir un modèle de démocratie et puissent devenir un exemple en matière économique comme le sont les palestiniens de Judée-Samarie en 2012 !

Ne pas oubliez également que les géants de la distribution sont très loin d’être des anges ou des canards sauvages, les intérêts de ces méga-structures croisent systématiquement les intérêts des populations des pays producteurs, sans parler des producteurs locaux. Personnellement, j’ai visité des pays fournisseurs de la migros et de la coop, notamment les cultures de roses en Equateur, régions productrices ou la moyenne de vie ne dépasse que rarement les 40 ans, ces régions à jamais rongées par les pires poisons bannis dans tous les pays dits civilisés qui massacres des villages entiers! La frontière entre les ambitions économiques des géants de la distribution et le fait que des pays comme Israël participe au développement de populations exploitées ne sont pas étrangères aux manipulations auxquelles nous assistons !

Dans toutes les républiques bananières où migors et coop vont se fournirent en matières premières, les conditions de vie, sont à des lieux de celles auxquelles les palestiniens ont accédés depuis quelques années. La population palestinienne, contrairement à beaucoup d’autres populations en proie aux modèles pratiqués par migros et coop, sort d’un cauchemar rongé par des corruptions que seul Israël est enfin arrivé à éradiquer, il s’agit d’un exemple unique au niveau planétaire, ce qui n’est pas le cas de la quasi totalités des états fournisseurs de migros et coop, cela expliquant ceci, la frontière des intentions cahées est fine, très fine !

Souvenez-vous, même si les médias en ont que très peu parlé, les secours israéliens lors du tremblement de terre à Haïti, quel autre pays a sauvé autant de vies dans ce malheur, si ce n’est ce petit état ayant mis à disposition des équipes hors pairs, allez demander aux haïtiens ce qu’ils pensent des israéliens ?

Allez également dans les nombreux pays coopérant avec ce petit pays appelé Israël, comme en Afrique et en Amérique du sud et demandé ce que ces populations pensent de la présence israélienne, les actions de migros et coop ne seraient-elles pas des ripostes à ces coopérations accompagnés d’espoirs fragiles limitant de fait les influances de ces géants ramenant la qualités et les prix de production vers un enfers pour tous ?

Israël a surgi des marécages et des déserts et son modèle inquiètent les exploiteurs des populations les plus fragiles de la planète. Comme beaucoup de populations de la planète, la population « palestinienne » est actuellement un exemple de réussite économique, est-ce pour cela que les géant de la distribution voient en Israël un ennemi qu’il faille combattre ? Je ne vois pas d’autre explication !!!

Juste un exemple, un célèbre restaurateur de Ramalah, un divin restaurateur vient de signer des contrats avec une dizaines de grands hôtels et restaurants israéliens, chaque week-end il vient présenter ses spécialités aux israéliens (les plus aisés). Il vient de remporté un premier prix israéliens de gastronomie. Ces exemples sont multiples et vont encore se multiplier, c'est dans ce contexte qu'israéliens et palestiniens vont surmonter les obstacles du passé !

Ce que vient de faire migros et coop poursuit une démarche diamétralement opposée à la dynamique régionale, c'est encore une tentative extérieur de vouloir diviser et d'appuyer de la sorte, les marchands de subventions humanitaires ponctionnées sur vos impôts, un soutien « politique » pour ceux qui se servent au passage de milliards issus des poches des contribuables, ceux qui ont permis à la corruption de détruire pendant des décennies, tant Israël que les "palestiniens" et les écarter d'une issue vers une solution digne et autonome pour tous, une solutions gagnants-gagnants !

La population palestinienne est la plus éduquée de la planète (2,3 fois plus de diplômes universitaires qu’en Suisse), Israël, a, au cours des décennies passées, construits 17 universités arabes, tant pour les palestiniens de Judée-Samarie que pour les arabes israéliens, maintenant, ce qu’il faut, c’est propulser ces acquis vers des activités économiquement à la hauteur de ces savoirs. Malgré le fait que d’autres « intérêts » extérieurs tentent de maintenir la population arabe de cette région dans la mendicité et la dépendance.

A l'heure actuelle et contrairement à ce que les médias distillent continuellement, une grande majorité de "palestiniens" musulmans et chrétiens, soutiennent la présence d'israéliens en Judée-Samarie, quant aux arabes chrétiens, ils craignent par-dessus tout l’éventuelle fin des coopérations entre Israël et leur région, comme d'ailleurs plus d'un million quatre cents milles musulmans et chrétiens vivant en Israël avec des passeports israéliens qui ne souhaitent qu’une seule chose, faire un avec Israël.

Il est dés lors vital que des israéliens vivent en Judée-Samarie, cette volonté de vouloir exclure la présence d'israéliens des terres "palestiniennes" est la plus grande aberration que la longue histoire commune entre juifs et musulmans ait connu !

Pour que juifs et musulmans avancent sur ce chemin remplit d’embuches, les deux populations doivent se connaître, vivre côte à côte et aller main dans la main vers un futur prometteur.

Les clients suisses de migros et coop, souhaitent-ils de suivre les exemples ou les modèles ayant amené les populations arabes dans le gâchis actuel, et bien, dans ce cas, les suisses n'aurons qu'a voté pour des islamistes pendant le temps où ils aurons encore le choix d'aller voter, pourquoi les suisses ne suivent-ils pas les modèles syriens d'el assad ou d'ahmadinedjad, pourquoi certains suisses souhaitent-ils ces modèles pour les palestiniens alors qu'ils ne semblent pas vouloir les mettre en applications dans leur propre pays ?

Chers citoyens suisses, rien n'est plus simple que de suivre les exemples totalitaires vis-à-vis desquels Israël a dû se battre depuis sa création, il suffit d'écouter les promesses doucereuses de personnages comme hani ramadan et dans un délai extrêmement surprenant, vous allez enfin connaître l'enfer de ces "envoyés célestes" pas tout à fait encore éprouvés !

Par les temps qui courent et avec les vagues d'immigrations prévisibles et provoquées par les futures régimes envoyés par Allah en personne, le choix ne sera pas si difficile que ça d'ici peut, vous n'aurez qu'à suivre les consignes de migros et coop et vous allez enfin pouvoir accéder aux joies de l'islamisme totalitaire. Et vous mesdames, vous promener en plein été sous des tchadors en nylon !

Personnellement, je trouverai une telle démarche bien plus courageuse que celle consistant à vouloir imposé ce type de régime aux arabes de Judée-Samarie, et soyez certains que beaucoup plus de palestiniens comprennent ce à quoi je fais allusions et que bon nombre de suisse croient connaitre ou comprendre, notamment en soutenant, ne serait-ce que du bout des doigts cette mésaventure "marketing" de migros et coop !!!

Encore un petit détails, alors que l'ex-ministre suisse des affaires étrangère avait bloqué les milliards de ben ali et de moubarak (les centaines de milliards de kadhafi ((et Pierre ne me contredira pas)), avaient déjà pris le large vers Hogkong bien avant les révolutions et l'arrestation d'annibal) quant à el assad, la moitié de son immense fortune dort encore en Suisse, on a pas vu migros et coop inscrire sur tous leurs reçus que les milliards pillés aux populations arabes des pays concernés dormaient dans des banques suisses et n'avaient pas encore été restitués à la Tunisie et à l'Egypte et à qui ça ferait beaucoup de bien par les temps qui courent, mais ces sommes ne sont elles pas en train de changer de comptes pour servir les intérêts des nouveaux dictateurs mis en place "démocratiquement ??? (quant on voit que les fonds en déshérences ne représentant qu'un milliard, ont mis presque 60 ans pour refaire surface, bon courage aux "amis" arabes de migros et coop) !!!

Donc, tout en continuant de faire mes achats chez migros et coop je maintient qu'israéliens et palestiniens ont un futur et un destin indissociable dans cette région et maudit soient, tous ceux qui tenterons de les y opposer, Amen !!!!

Écrit par : Corto | 25/06/2012

Et voilà, un pose un problème et l'on se lance directe dans la diatribe. Revenons à nos moutons:) L'hypocrisie effroyable de MIGROS laisse songeur...dans la longue liste de méfaits commis par des pourvoyeurs de biens et services...les noisettes turques ramassées par des enfants (le travail des enfants, l'esclavage, cela vous dit quelquechose?) et décriées par les travailleurs d'un fleuron de l'industrie alimentaire suisse...dont les produits sont vendus à la MIGROS.

Alors quel est le vrai fond de la démarche de MIGROS? Pour ma part je propose que l'on fasse la grève des achats chez M, une semaine oui, une semaine non, un mois oui, un mois non..) pour lui faire sentir le vrai poids (économique et réel) de son hypocrisie.

Écrit par : Attia, Sh. | 25/06/2012

Bonsoir Corto et merci d'avoir pris le temps de répondre à mes remarques. Avertissement, mise en garde, je ne saurais exactement quel terme employer, crainte en tout cas. Je vois une crise économique qu'on nous annonce violente, je vois des populations en Europe qui désavouent de plus en plus leurs gouvernements et les médias officiels, des troubles sociaux importants en perspective sur fond de crise économique, la montée de l'extrême droite, le ressentiment envers les banquiers, bref, une petite odeur "années 30". Les jeunes ne se sentent plus concernés par la Shoah et passent plutôt leur temps sur des blogs conspirationnistes où les juifs sont accusés de complot mondial, vous connaissez le problème. D'un autre côté je vois Israël se radicaliser, commettre des massacres sur des civils, violer le droit international, je le répète, sans aucune sanction je vous l'accorde. Le capital sympathie envers Israël qui était important en Suisse dans les années 70 s'est méchamment érodé ces dernières années: Israël exaspère et terrorise les esprits. Si la Migros est entrée en matière c'est à mon sens en réponse à un sentiment général dans l'opinion publique plutôt que sous la pression seule de BDS. Les lobbies pro-israéliens sont en position de force dans les médias et parmi la classe politique mais ils ont perdu le soutien des populations occidentales. Et ce n'est pas en attaquant en justice vos détracteurs et en menaçant à tout va que vous allez améliorer l'image des juifs, au contraire. Quant aux termes juifs et sionistes, ce sont ceux utilisés par M.Weiss lui-même: "La Migros fait de l'anti-sionisme. Elle dit: n'achetez pas ces produits parce qu'ils sont produits par des juifs". Cette phrase est très très maladroite, elle a irrité beaucoup de monde. Donc voilà le fond de ma pensée: on va au clash et c'est le commerçant juif et le quidam en kippa qui va payer, inévitablement. Je me demande si vous vous en souciez depuis Israël. Vous même et M.Horowitz vous avez l'air de mépriser franchement les juifs qui ne pensent pas comme vous, même les rescapés des camps qui s'indignent de la dérive raciste du pays? Dommage.

Écrit par : Alexandre | 25/06/2012

@ Corto
je dois me résoudre à ne pas publier votre dernière réaction, car vos propos me paraissent inutilement agressifs à l'égard de votre contradicteur Alexandre.
Une version "soft" pourrait tout aussi bien déevelopper vos arguments.

Écrit par : Pierre Weiss | 26/06/2012

"Les jeunes ne se sentent plus concernés par la Shoah"

"où les juifs sont accusés de complot mondial"

"D'un autre côté je vois Israël se radicaliser, commettre des massacres sur des civils, violer le droit international"

"Israël exaspère et terrorise les esprits"

"Les lobbies pro-israéliens sont en position de force dans les médias et parmi la classe politique"

"Vous même et M.Horowitz vous avez l'air de mépriser franchement les juifs"

Une version "soft" vous dites !

Pierre, il suffisait de choisir son camp, c'est pas plus compliqué !!

Écrit par : Corto | 26/06/2012

Israel terrorise et exaspère.Quelle hypocrisie si l'on sait qu'Israel sert aussi de bouc émissaire à de nombreux journaux qui utilise cet état juste pour finir de remplir leur page.Mais parcontre aucune actulité n'a montré la poignée de mains entre Poutine et Shimon Perez ou les journalistes ne semblaient en rien terrorisés

Écrit par : lovsmeralda | 26/06/2012

Tout commence par l'abolition de la liberté d'expression et la manipulation de la communication, c'est ce sur quoi goebels avait basé toute sa stratégie !

Écrit par : Corto | 28/06/2012

Les commentaires sont fermés.