26/06/2012

Election de Maudet: encore un complot des "forces occultes" !

La justice genevoise a tranché. Elle rejette "sèchement", selon la TG, le recours du MCG tendant à invalider l'élection de Pierre Maudet. Et de condamner les requérants, notamment Eric Stauffer et Roger Golay à payer une amende de 1000 francs pour avoir failli à apporter des faits précis et suffisants à l'appui de leur plainte. Cette décision a deux conséquences immédiates. Primo, Pierre Maudet, le grand vainqueur de l'élection populaire partielle au Conseil d'Etat qui a permis au PLR de conserver ses trois sièges, pourra prêter serment ce vendredi 29 juin 2012. Secundo, la manie de persécution et de déni de réalité des dirigeants du MCG risque d'en sortir renforcée.

On avait déjà entendu l'argument des "forces occultes" manipulant la chancellière d'Etat après que le candidat largement battu au Conseil d'Etat Stauffer avait fait la preuve de sa difficulté à mémoriser le nombre de procédures légales le frappant et s'était enferré dans des explications jésuitiques distunguant dettes et actes de défaut de biens. Etonnante, cette mention, pour qui n'a pas vécu l'Occupation ou n'en a pas une connaissance livresque. Car les "forces occultes", c'est notamment le nom d'un film attaquant le parlementarisme, la franc-maçonnerie et les juifs, bref, les acteurs du complot judéo-maçonnique (http://fr.wikipedia.org/wiki/Forces_occultes).

Or voici déjà l'avocat du candidat battu qui s'est spécialisé en recours sans succès s'étonner de l'argumentation et de la célérité de la justice genevoise. Et de se réserver le droit de "recourir au Tribunal fédéral ou déposer des plaintes pénales". Contre des "forces occultes" ?... Sans le moindre sarcasme, on peine à comprendre comment cet avocat se prête à ce jeu qui, vu de l'extérieur, le dessert en donnant l'impression d'un quérulent prêt à encombrer les prétoires. A moins que le but du MCG ne soit, simplement, de délégitimer aussi la justice, après s'être attaqué aux autres partis, singulièrement au PLR, au parlement dans son entier et in fine au gouvernement.          

17:19 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.