02/06/2013

"Les Verts veulent des bobbies" ou la sécurité selon le bisounours Hodgers

Brûlant la politesse à (ou simplement précédant) la présentation par son parti de son programme pour les élections cantonales de cet automne (Tribune de Genève du 31 mai 2013), Antonio Hodgers, candidat au conseil d'Etat et ancien acteur-médiateur du G8 de 2003, encore dans toutes les mémoires genevoises pour les destructions subies par habitants et commerçants, propose des "bobbies" non armés, sous-formés et sous-payés aux Genevois (Tribune de Genève du 30 mai 2013). Et la Tribune de résumer son propos en écrivant que "le parti écologiste entend se réapproprier le thème de la sécurité" "pour ne pas laisser ce thème à la droite". Toutes les idées méritent d'être étudiées. Les plus loufoques nées dans la tête des bisounours aussi.

Vouloir "lutter contre la petite délinquance en renforçant la présence policière sur le terrain", l'idée est certes intéressante. Réussir à distinguer ces bobbies dont les compétences seraient plus "relationnelles" que "répressives", voilà qui est tout à fait dans la logique verte où le gendarme court derrière le criminel en l'assurant qu'il ne pourra pas lui tirer dessus, mais seulement l'appeler poliment à la raison. Il suffit d'imaginer la tête du dealer détalant comme un lapin pour conclure à l'inanité de pareille idee. On voit malheureusement que Rousseau avec son idee d'homme né bon continue de faire des dégâts.

Sans savoir si le terme de bobbies utilisé par la Tribune revient à sa rédactrice ou à celui qui présentait cette trouvaille (même si l'on peut avoir des doutes favorisant Antonio Hodgers connu pour ses capacités d'images médiatiques), on comprend vite qu'avec ce genre d'idées, les Verts continueront de ne pas être crédibles aux yeux de la population en matière de sécurité, contrairement au PLR et à la politique efficace car réaliste menée par Pierre Maudet et Olivier Jornot qui peuvent déjà se vanter de résultats probants. Alors qu'ils n'ont jamais joué les matamores en assurant nettoyer Genève de ses délinquants et autres criminels en 45 jours, contrairement à un autre spécialiste auto-déclaré de la sécurité qui s'est fait plus discret, lui... Mais c'est une autre histoire.

Pour le moment, laissons les Verts poursuivre aimablement leur chemin de campagne. La direction générale de la mobilité (DGM) dont il est inutile de rappeler qu'elle est sous la férule de l'autre candidate verte au conseil d'Etat, Michèle Künzler, ne manquera pas de leur préparer une onde... verte dont elle s'est fait une spécialité connue de tous les Genevois. Et donc d'accélérer leur descente...

17:49 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Depuis que les verts se sont imposés dans les "partenariats" extrêmement couteux avec divers services publiques ou semi-publiques, c'est la folie à Genève !

Il y a même des embouteillages de trams, pour dire, vers les 18:00, ça commence à la mi hauteur de la Servette pour se tamponner jusqu'au pont de l'Ile !

Des dizaines de rames vides qui font un petit train de 3 km et bouchent tous les accès pendant une bonne heure quand il ne pleut pas !

ça ne fait pas dix ans que les verts ont mis en route leurs projets pharaoniques que la ville est totalement impraticable, tant pour transports publics que pour les voitures !

C'est bizarre, les mêmes idéologies ont abouti à Moscou à des solutions efficace, comme quoi Genève et la gauche verte, ça va pas ensemble !

Écrit par : Corto | 03/06/2013

l'Onde Verte existe dans notre canton depuis plusieurs années.Le Summum consista de la part de Verts bien entendu de surcharger une route cantonale par des bus supplémentaires afin d'offrir aux habitants non Verts de couleur mais de rage d'assister à davantage de circulation ,le bruit pollue dit-on et le plus risible de voir des enfants aller à l'école alors qu'ils habitent à deux pas d'un train qui va en ville.
Excuses utilisées par ces Dames bien Vertes elles:nous devons regarder un feuilleton aussi nous préférons un bus afin de pouvoir rester entre copines et surtout les savoir en sécurité.Entre Vertes et pas Mûres ce parti sait en faire voir de toutes les couleurs
Depuis leur commune riche a fusionné à la plus polluée dont les finances laissent à désirer et peut-être regrettent -elles de s'être montrées si arrogantes envers les anciens habitants qui eux pédalaient pour aller à l'école et très souvent s'accorochant aux ponts des camions pour gagner du temps à la rentrée de midi
Alors bon courage pour vous à Genève surtout que votre canton marche main dans la main avec le nôtre qui au chapitre stupidités écologiques méritera sans doute pour les plus jeunes générations la parution d'un guide sur l'absurdité Verte

Écrit par : lovsmeralda | 03/06/2013

Attendez lovsmeralda, qu'une fois que tout sera terminé, c'est à dire jamais, car nous allons bientôt entrer dans l'ère service après-vente, quand tout ça ne fonctionnera pas, faute de jugeote, ne sous-estimons les incompétences de ces pharaons en tenues de "qui à trouvé Charlie" que l'on détecte, eux, tellement ils sont imbus de leurs petites personnes.

C'est pour cette raison que j'ai toujours préféré les staliniens tendance pure et dure, avec eux, au moins, c'est clair !

Ce manque de rigueur a déjà tué l'esprit de notre ville, cela avec un vitesse certainement plus surprenante que les nouveaux termes inventés pour leurs causes !

A vouloir trop bien faire... vous connaissez le reste !

C'est à ça que l'on reconnait les incapables !

Écrit par : Corto | 03/06/2013

C'est marrant cette habitude de la droite de critiquer les personnes/les partis plutôt que leurs proposition ... un petit effort SVP!

Écrit par : Djinus | 03/06/2013

alors je fais un petit effort pour vous expliquer, cher Djinus, pourquoi M Hodger est à côté de la plaque avec ces propositions.
Les "boobies" ne sont en fait que des policiers non armés. Ils ne pourrons donc pas faire tous les types d'arrestations comme le désire les verts. Il est plus simple de renforcer les APM et les gendarmes, plutôt que de créer un troisième corps intermédiaires. Cela coûtera la même chose en moins compliqué. Pas besoin de rajouter une couche de plus.
Le seconde proposition, c'est bienvenue au pays des bisounours.... Franchement, qui peut croire une seconde que les zizous et autres petites frappes, vont gentiment aller à l'école avant de rentrer chez eux? Les clandestins, eux bossant le plus discrètement possible, ne seront certainement pas intéressé par cette kikool proposition.
Renforcer l'aide à la LAVI c'est bien, mais je ne vois absolument pas en quoi cela ne diminuera la criminalité, car par principe elle intervient APRES auprès des victimes.

Écrit par : Milpa Bagen | 03/06/2013

Milpa Bagen,

Ou alors ce sont des génies très mal accompagnés, c'est comme l'histoire de planter plus de 600 pins originaire d'Afrique du nord au Plateau de Champel, vous savez la station de "(métro)" à plus d'un km de l'entrée de l'hôpital !

C'est vrai qu'ils s'en fiche les verts genevois, maintenant qu'ils roulent mercedes noir avec chauffeur !

Concernant les pins, même un apprentis en première année sait que ces arbres hors de prix ne tiendrons pas un hivers entre un ciel à moins dix et un sol en béton sec comme le cortex de ces "urbanistes" fous !

Par contre, ce que Djinus plutôt connu sur "ces" blogs pour ses diatribes ouvertement antisémites, ne supporte pas, c'est qu'il y ait des pointes d'humour dans les propos tenus à l'encontre de ses mentors !

Écrit par : Corto | 04/06/2013

Ce qui détonne dans les proposition de ce vert-brun, c'est le contraste entre ses convictions le poussant à se faire escorter à Gaza par une dizaine de membres du hamas en tenues de "Bobbies" malheureusement méconnaissables car recouvertes d'AK47 avec leurs lots de chargeurs et de RPG, ceux la même ayant permis aux amis du gentil vert genevois de massacrer plus 800 opposants de l'OLP en 3 ans !

Il n'est pas très conséquent ce pacifique de salon, à Gaza il embrasse les plus fervents adeptes du fusil mitrailleur à usage civil et à Genève, il souhaite dénudés nos gardiens de l'ordre faces aux mêmes islamistes fraichement importés.

Monsieur le vert, sachez que l'insécurité est en constante recrudescence et que notre police est déjà nue face aux armes utilisées par les bandes débarquant de France quotidiennement dans notre canton !

Alors, si nous demandions l'avis de nos spécialistes au lieu de jouer aux soldats de plomb ?

Écrit par : Corto | 04/06/2013

Les commentaires sont fermés.