08/08/2013

Le FC Bâle a gagné face au Maccabi Tel-Aviv grâce à l'Egyptien Salah. Le BDS a perdu

Le sport l'a emporté sur la politique mardi soir à Tel-Aviv. Or cette victoire du FC Bâle contre Maccabi Tel-Aviv n'a tenu qu'au but marqué par le joueur égyptien Mohamed Salah. Le même qui avait menacé de boycotter ce match, après avoir refusé de serrer la main des joueurs israéliens, à l'issue du match aller gagné 1 à 0 par le FC Bâle. Comme si le sport devait séparer les peuples, au lieu de les unir.

Apres avoir en effet menacé de ne pas participer à cette partie, à la suite de pressions venues de son pays d'origine, M. Salah a finalement pris une part décisive à cette rencontre. Ce faisant, Mohamed Salah a entendu les appels à la raison lancés dans son pays d'accueil, notamment par l'Association Suisse-Israël. Sa section bernoise a ainsi rappelé, par le biais d'un communiqué de presse (repris samedi par la presse alémanique, notamment par la Basler Zeitung et le Tages-Anzeiger) qu'Egypte et Israël étaient liés par un traité de paix depuis 1979 - soit tres probablement avant la naissance de M. Salah, pourrait-on ajouter -, et que les questions religieuses ne devaient pas avoir droit de cité dans les stades.

Selon la Tribune de Genève, la partie a été rocambolesque. Après avoir mené 3 à 0, grâce notamment au but de Salah, Le FC Bâle a marqué un auto-goal puis s'est vu infliger deux buts par le Maccabi. Du coup, le FC Bale peut continuer sur sa lancée, après l'avoir emporté en 3eme phase qualificatrice de la Coupe de la Ligue des champions. On lui souhaite bonne chance.

Cette décision de donner la priorité au sport représente un échec de la politique de boycott d'Israel soutenue en Suisse notamment par l'association pro-islamiste "Droit pour tous". Une association qui entend lutter contre le droit à l'existence d'Israel en lançant des appels au boycott dans tous les domaines (sportifs, culturels, économiques, etc.) où la Suisse entretient des relations avec cette autre nation de volonté. Une politique qui part du boycott, passe par les désinvestissements, et vise les sanctions, d'où son appellation de BDS.

Bravo Mohamed, bien joué ! Hopp Basel !

14:22 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | | |

Commentaires

"Droit pour tous"

Un de ses ardents militants islamistes en pleine harangue pro Morsi.

http://www.droitpourtous.ch/images/photos/mins/galerie_photos_1373459342.jpg

Écrit par : Giona | 08/08/2013

Monsieur Sallah, certainement pro-Morsi, devrait aller défendre la cause de ses convictions en Egypte, ce qu'il ne semble ne pas vouloir faire ne démontre qu'une seule chose, c'est un lâche !

Mais ce n'est pas Saalh qu'il faille blâmer dans cette sordide affaire, c'est plutôt le FC Bâle, qui, d'une part, n'a pas fait d'excuses officielles au Macabi Tel-Aviv et qui d'autre part, n'a pas exclu ce mauvais joueur de son équipe !

Il y a aussi un autre responsable dans cette sale affaire, Israël, n'aurait jamais dû accueillir un tel personnage sur son territoire !

Au fait, Monsieur Sallah, ne sait pas, que lors des accords de Camp-David signés en 1979 entre Menahem Begin et Anouar el-Sadate, l'Egypte refusait systématiquement de reprendre les territoires de Gaza, ce refus a faillit faire capoter les accords, mais finalement Israël après avoir accepté de rendre le Sinaï à l'Egypte en échange de la paix, s'est résigné à garder Gaza selon la volonté égyptienne, alors pourquoi ce joueur de football alors qu'il semble opté plutôt pour la politique que pour le sport, n'a t-il pas exigé que l'Egypte de Morsi ne reprenne pas Gaza comme Israël l'exigeait en 1979 ?

Pourquoi l'Egypte de Morsi n'a t'elle pas ouvert sa "frontière" avec son propre territoire ?

Dans tous les cas, le FC-Bâle devra choisir entre la politique et le sport, comme ça, nous pourrons nous battre à armes égales !

Écrit par : Corto | 08/08/2013

"Israël est une blessure dans le monde musulman" déclare Rohani, président de l'Iran.

J'aimerais bien connaitre son opinion sur l'existence du Kosovo ... mais aussi sur le nombre de mosquées construites en Europe.

Monsieur Rohani doit très bien connaitre le Coran, dans lequel l'existence d'Israël est bien stipulée.

Après la destruction totale d'Israël (impossible, mais acceptons cette hypothèse), va-t-il effacer le nom d'Israël dans le Coran ?

Shalom Monsieur Weiss et "Eretz Israël" !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 08/08/2013

Tiens?!
Pas vous Monsieur Weiss!
Je pensais que seul notre jeune et imbu apprenti journaliste utilisait cette tactique peu respectueuse des autres bloggeurs, à savoir publier deux fois de suite le même texte pour se retrouver ainsi en tête de liste. Il est vrai que je ne me souviens pas avoir constaté que vous l'aviez déjà fait...alors que pour le jeune prétencieux en question c'est devenu une habitude.

Écrit par : Duval | 08/08/2013

Magnifique super Grand Salah! On peut être certain de la rage qui doit y avoir en vous après cette victoire M. Le haineux islamophobe. Vive Bâle, vive l'Egypte!

Écrit par : Rayan | 09/08/2013

Par contre Duval, de votre part, ça n'étonne personne !

Écrit par : Corto | 09/08/2013

Mohamed Sallah devrait lire le Coran, car dans le Coran le terme "Israël" y figure dans plusieurs sourates en indiquant que c'est la terre du peuple juif !

Donc le FC-Bâle en gardant ce joueur, partage un antisémitisme avéré, là Mohamed Sallah ne peut plus se cacher derrière les textes sacrés de l'islam, il s'agit de cette forme d'antisémitisme auquel les juifs suisses ont déjà goûtés par le passé et spécialement à Bâle !!

On ne serait pas en train de refaire l'histoire ???

Écrit par : Corto | 09/08/2013

Par amour de liberté...vous dites
Vous parler de liberté mais malheureusement vous n'avez aucune idée de ce que ça peut être.
En fait. Il ne s'agit que de la votre mais malheureusement vous la refusez aux autres.

Qu'en est-il si Mohamed Salah avait refusé de jouer contre le Makabbé en soutien aux femmes enceintes qui meurent aux barrages militaires de létat hébreux qui les empèchent de rejoindre les hôpitaux afin d'accoucher librement?

Qu'en est-il si Mohamed Salah avait refusé de jouer contre le Makabbé en soutien aux populations sans défense face à l'état le plus armé au monde. Ils n'ont qu'un seul souhait, cest celui de vivre dignement et librement?

Qu'en est t-il si Mohamed Salah avait refusé de jouer, non pas pour des considérations politiques mais plutôt en tant qu'homme libre pour dénnoncer un état qui depuis sa création n'arrete pas de transgresser les droits les plus rudimentaire de la dignité humaine. un état fondé sur la race et la ségrégation raciale.

Probablement vous aller dire que se sont là que des mensonges tout comme le peuple palestinien est un peuple fictif

Écrit par : Zimmermann | 10/08/2013

Les commentaires sont fermés.