16/08/2013

Ziegler - un exemple canadien : à Montréal on démissionne, à Berne, on nomme ! Cherchez l'erreur...

Sous le titre en "une" de la partie affaires, "SNC Lavalin - autre départ d'un dirigeant entaché par la Libye", le grand quotidien montréalais "La Presse" de ce 16 août 2013 fait état de la démission d'un haut dirigeant "indirectement mêlé aux déboires de la firme en Libye". Il s'agit en l'occurrence du conjoint de l'ancienne ministre de la justice du Québec, Kathleen Weil. M. Novak, car c'est de lui dont il s'agit, exerçait des activités de lobbyiste pour cette société. Et il a donné des cours de développement des affaires à Saadi Kadhafi, un des fils du dictateur lors de ses visites au Canada.

Mais quand on démissionne à Montréal pour avoir été lié, de près ou de loin, à l'argent sale libyen, à Berne on nomme en Jean Ziegler (JZ), pour un poste où il a été considéré à la fois incompétent et nocif pour l'ONU, un proche de Kadhafi. Un professeur qui enrichissait ses cours ou sa réflexion théorique sur les révolutions du Tiers-Monde des leçons pratiques que lui donnait le dictateur en personne. Un proche si proche qu'il a été vice-président d'une fondation qui administrait un fonds de 10 millions de dollars (qu'est devenu ce pactole depuis 2011 ?) servant à remplir les enveloppes distribuées par le jury du Prix Kadhafi des droits de l'homme - dont JZ faisait évidemment partie - à ses amis, voire à lui-même. (http://pierreweiss.blog.tdg.ch/archive/2013/08/14/jean-ziegler-amnesique-ou-menteur-en-tout-cas-disqualifie-po.html)

Pourquoi diable le sceau d'infamie, pour contacts étroits avec la Libye, n'a-t-il pas déjà marqué l'épaule de JZ, comme il avait marqué celle.de Milady, d'une empreinte encore plus forte que dans le cas de M. Novak ? Parce qu'en Suisse, on est moins rigoureux qu'au Canada. Tout simplement.

20:38 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Grâce à l’Internationale Socialiste, dont la Libye faisait partie, une très grande partie des partis socialistes à travers le monde sont pollués par l'argent libyen, distribué massivement.

Jean Ziegler, à son âge, ne devrait-il pas tout simplement se contenter de profiter de sa retraite pendant qu'il est encore temps ?

Pourquoi ne pas envoyer cet esprit éclairé en Égypte, pour faire la Paix ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 17/08/2013

Décidément, vous faites une véritable fixation sur le Jean bon. Attention à vous car ça pourrait se terminer en indigestion...

Écrit par : j | 17/08/2013

Cher Monsieur,
Entre un Ziegler qui a copiné avec tous les dictateurs africains et un responsable d'une association de lutte contre le racisme qui galvanise le sentiment de peur envers les musulmans en voulant faire interdire le voile, je pense qu'il y a de quoi comprendre cette obsession que vous nourrissez envers le socialiste.

Bien cordialement,
6B

Écrit par : Grégoire Barbey | 17/08/2013

Et puisque nous y sommes, continuons gaiement !Saviez-vous de quoi pol-pot, lui était grand amateur ?Non, lui, ce n'était pas les petits garçons bien que socialiste comme son ami JZ, non, lui, c'était les petites filles, c'est d'ailleurs un secret que Verges n'ignorait pas, puisqu'il raffolait de ce révolutionnaire.Petit détail, Verges détestait JZ, sans doute trop de familiarité venant de la part du tribun sociologue des boucheries pédophiles à la mode pol-pot.Oui, plusieurs témoins ont fait état des séances auxquelles pol-pot aimait faire partager la jouissance avec ses complices, mais JZ pourrait mieux en parler depuis que Verges n'est plus, oui pol-pot se faisait livrer quotidiennement des fillettes de 5 à 12 ans, pas plus, et ces martyrs du socialisme ne ressortaient jamais vivantes des salons feutrés du timonier des lieux.Il semblerait que personne n'ait vu Verges hors du Cambodge jusqu'à ce que le vent tourne pour pol-pot ! 9 longues années où se croisaient les amateurs les plus fou de ce socialisme assumé !JZ ne nous dira rien sur ses aller et retours continuels avec le Cambodge alors que pol-pot l'invitait avec soin, qu'y avait t-il de si passionnant dans la villa de pol-pot pour que le sociologue s'y rende aussi souvent ?La vue imprenable sur le camp 21, les hôtesses présentent en permanence dans le palais de pol-pot ou encore le compte à numéro genevois dont jouissent encore les héritiers du monstre de Phnom-Penh ?

Écrit par : Corto | 17/08/2013

Quand un grand ami de pol-pot et de Kadhafi prend cause pour la corruption ayant anéanti l'économie palestinienne :

http://www.youtube.com/watch?v=FbmH3oavM48

Même le porte parole de l'onu, ne peut rien répondre !

Écrit par : Corto | 17/08/2013

Ziegler, après l'ONU c'est l'EMS !!

Écrit par : Larry Klette | 17/08/2013

Tout est dit dans la conclusion de votre article : "en Suisse, on est moins rigoureux qu'au Canada...". Et lorsqu'on lit dans le blog "De Gaulle, réveilles-toi, ils sont devenus fous" qu'une universitaire française, Nathalie Gettliffe, accuse, via Libération, le Canada de l'avoir incarcérée en vertu d'un "faux mandat d'arrêt", on constate que certains tentent de déstabiliser les institutions canadiennes, alors qu'il conviendrait de faire le ménage en France comme en Suisse !!

Écrit par : Francis GRUZELLE | 18/08/2013

Les commentaires sont fermés.