20/08/2013

Affaire Ziegler: victoire d'étape et aveu de Carlo Sommarruga

La commission des affaires étrangères du Parlement a aujourd'hui désavoué le Conseil fédéral. Par 12 voix (PLR, UDC et 2 voix PDC) contre 10 (les autres), elle considère que Jean Ziegler (JZ) n'est "pas adéquat" pour la fonction onusienne à laquelle l'infatigable sociologue de 79 ans se présente. À noter au passage que le qualificatif est le même que celui retenu par le nouvel ambassadeur des USA à l'ONU, Samantha Power: "unfit" (http://pierreweiss.blog.tdg.ch/archive/2013/08/19/affaire-ziegler-suite-et-pas-fin-les-usa-s-opposent-245721.html). Mais ne cachons pas notre plaisir. Voilà une gifle (à laquelle j'ai modestement contribué) bien méritée par ce Saint Sébastien de la politique suisse qui adore les poses de martyre pour se plaindre des complots ourdis contre lui par des lobbyies qu'il ne contrôle pas.

On peine à comprendre la cohérence de ce soutien en apparence provocateur de la Suisse à JZ. Car le fait qu'il s'agisse du seul Suisse à s'être présenté tient du plus haut ridicule. Comment diable le Département des affaires étrangères (DFAE) n'a pas pensé à contacter Jakob Kellenberger, autrement plus crédible, lui, en matière de droits de l'homme (outre qu'il aurait eu l'avantage d'être du même parti que Didier Burckhalter)? En effet, l"incompétence de JZ, connue depuis 2002 au plus haut niveau de l'ONU, suffit à le disqualifier auprès d'esprits simplement factuels (http://pierreweiss.blog.tdg.ch/archive/2013/08/19/affaire-ziegler-suite-et-pas-fin-les-usa-s-opposent-245721.html).

Non, il faut entendre Carlo Sommaruga à Forum ce mardi 19 août (http://download-audio.rts.ch/la-1ere/programmes/forum/2013/forum_20130820_standard_developpement-1_9fa24db4-953f-4dc9-b3ac-90f884b6de80-128k.mp3) pour obtenir un aveu scandaleux qui confirme l'une des hypothèses que j'avais avancées pour expliquer les raisons d'une renomination provocante (http://pierreweiss.blog.tdg.ch/archive/2013/08/19/affaire-ziegler-suite-et-pas-fin-les-usa-s-opposent-245721.html). L'absence de soutien à JZ témoigne selon lui d'un manque de compréhension, par la majorité de la commission des affaires étrangères, des enjeux liés à la position de la Suisse dans la galaxie onusienne. Il a ainsi cité une nomination obtenue avec les voix de pays du sud, qui forment la base électorale de JZ. L'auditeur comprend que JZ serait au fond le bénéficiaire d'un marchandage indigne de ce pays. Il fallait oser le dire, comme dirait ce bon JZ. Non seulement le soutien du DFAE a JZ se base sur des racontars, des légendes urbaines, des propos non fondés, mais encore la stratégie qui le dicte relève du soukh. Celui de Tripoli ?

Le plus drôle serait dorénavant que l'ONU considére que JZ est inéligible au poste qu'il brigue. Cette hypothèse est moins absurde qu'il ne semble à première vue, compte tenu des mandats qu'il y a déjà exercés. Y a-t-on pensé à Berne ? La Suisse pourra toujours présenter Carlo Sommaruga pour le remplacer...

19:37 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | | |

Commentaires

C'est une bonne chose que ce camouflet envoyé à JZ.

Par contre je pense que vous surévaluez votre importance dans ce désaveu...

Écrit par : Grégoire Barbey | 20/08/2013

Quand j'écris ""modestement", que lisez-vous ?

Quand Carlo Sommaruga ou son camarade Tornare me cite à Forum, qu'elle déduisez-vous ?

Et vous ne savez pas tout....

Écrit par : Pierre Weiss | 20/08/2013

Grégoire, Sachez que contrairement à l'uniformité apparente imposée dans les sectes de gauche, que chez vos concurrents en politique, les avis sont généralement libres, surtout au niveau de l'expression !

Maintenant, si le parti socialiste genevois faisait lui même, un peu de ménage, Pierre Weiss ne s'en sentirait pas plus mal. Comment un parti gouvernemental accepte t-il que l'un de ses membres puisse avec noué de telles relations avec de tels tyrans aussi sanguinaires ?

J'ai beaucoup de mal à m'expliquer que l'on puisse encore sortir de l'une de ses villas luxueuses, lorsque l'on se dit socialiste et militant pour la faim dans le monde, avoir été l'ami de tels monstres coupables de génocides, de massacres à grande échelle et se promener sans vergogne dans les rue de notre ville ?

Vous n'êtes pas très bavard en ce qui concerne votre "camarade", vous vous contentez de vous en prendre à ceux qui critiquent l'inadmissible, votre "combat" s'arrête un peu court !

Écrit par : Corto | 20/08/2013

Beaucoup de jalousie dans vos propos et également de mon côté, l'impression que la grenouille veut se faire aussi grosse que le boeuf.
Certes, les "amitiés" de JZ peuvent prêter à question j'en conviens.
Il n'en demeure pas moins que sa carrière et son envergure intellectuelle sont sans comparaison avec celle du député s'égosillant au Grand Conseil au risque de prendre une douche imprévue....

Écrit par : A. Piller | 21/08/2013

Je pense qu'il est temps pour JZ de s'occuper de ses hortensias à Russin et de mettre son énergie au service de son sécateur.

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 21/08/2013

A. Piller, je ne vais pas répondre à la place de Pierre, mais il me semble que l'on peut également jalouser tout en prenant cause de l'objet jalousé, A. Piller quelles autres drôles de pensées du même lot pourriez-vous encore déverser dans ce débat, continuez, cela contribuerait, sans aucun doute, à mieux vous connaitre !

En ce qui me concerne, je ne jalouse pas, au contraire, face à la noblesse de l'âme, je ne m'incline pas, mais je déborde d'admiration et met tout en œuvre pour en inspirer mon comportement !

Impressionnant, je comprend mieux certaines dérives psychologiques, envier JZ pour s'être rouler dans fange la plus infecte, ne me dites pas que c'est par pure idéologie socialiste, Monsieur Piller, vous n'allez pas mesurer le mérite socialiste au nombre de massacreurs de vies humaines rencontrés ?

Autre mécompréhension, Monsieur Piller, vous utilisez le terme "intellectuel", vous n'avez pas saisi le sens de ce terme, prenez un dictionnaire et vous verrez que JZ représente exactement l'opposé de ce que l'on nomme un "intellectuel" !

Premier constat, pour être un "intellectuel" il faut être d'une propreté immaculée, ne pas avoir tiré profit de ses engagements, c'est à dire, agir avec désintéressement personnel, ensuite être reconnu unanimement !

Monsieur Piller, du coté socialiste, les intellectuels sont plutôt rares, en principe, ils changent d'idéologie, car les idéologies sont à l'antipode des pensées intellectuelles, c'est du prémâché dogmatique et stérile et c'est bien pour cette raison que de nombreux monstres connus de JZ se cache derrière le socialisme pour commettre leurs atrocités !!

Écrit par : Corto | 21/08/2013

De toute manière, après ce xème utilisation des gaz sur des civiles en Syrie, qui peut encore reconnaitre cette ONU, ce machin qui cette fois s'est définitivement rangée dans le camp des complices de la clique el assad !

Finalement, la Suisse peut fourgué tous ses criminels dans cette organisation tout aussi inutile voir instigatrice que couteuse !

C'est incroyable, alors que cette chose réunissant les pires dictateurs sanguinaires, très friand de cette mascarade a été crée justement pour éviter les exterminations de populations, ont peut voir qu'au contraire, les exterminateurs l'utilise pour mener à bien leurs génocides, Rwanda, Darfour et maintenant Syrie ont grâce à l'onu pu opérer à l'abri des représailles et en toute légalité !

Je n'ose pas imaginer ce qu'il se passe avec des JZ au niveau de l'alimentation, mais ne vous étonnez pas trop si un tiers de la population mondiale est sous-alimentée, parce que mis à part le fait que les observateurs de l'onu écrivent des torchons, que font-ils pour remédier à ce féaux ? Rien, exactement comme ils ne font rien pour sauver les populations syriennes !

Écrit par : Corto | 22/08/2013

Les commentaires sont fermés.