24/09/2013

Le menteur Ziegler profère un autre mensonge. Le Courrier n'était pas dupe

Derniers Minute 9:57:

Selon nos informations, le quotidien Le Courrier a été approché par Jean Ziegler personnellement pour se voir proposer le prix Kadhafi des droits de l'homme pour un montant d'au moins 150000 francs au début des années quatre-vingt-dix. Ce journal avait alors refusé, ce qui est tout à son honneur.

Jean Ziegler s'était alors tourné vers le CETIM, une ONG tiers-mondiste où il jouait un rôle dirigeant, celle-là avait accepté l'argent du dictateur.

Quelques mois plus tard - est-ce pour féliciter Le Courrier de sa réaction ? - Edipresse avait fait un don au Courrier en faveur de l'indépendance de la Presse. Le Courrier l'avait évidemment accepté.

Cette info prouve 2 choses:

Primo, Jean Ziegler jouait déjà un rôle actif au nom de Kadhafi à Genève il y a 20 ans. Et ment quand il prétend le contraire. Au fond, cet homme n'est pas un bonimenteur sympathique, ce n'est qu'un comédien pathétique et vénal, vendu aux pays du sud. Ses mensonges lui permettent de traverser toutes les crises en le dotant d'une cuirasse à toute épreuve !

Secundo, Le Courrier était, et reste certainement, fait de gens honnêtes. Qui en doutait ? Avec leurs opinions qui n'étaient et ne sont toujours pas les miennes. Un journal pauvre qui, contrairement à Ziegler, n'est pas prêt à se vendre au plus offrant ! Pierre Dufresne, son ancien rédacteur-en-chef avait même été mon parrain de stage en journaliste, avec Daniel Cornu. C'est si j'ai pour ce journal des yeux particulièrement attentifs.


Ziegler a capitulé. Confronté à l'ultimatum de l'ONG UN Watch qui a prouvé que Ziegler avait bel et bien reçu le Prix Kadhafi des droits de l'homme, le vieux politicien reconnait désormais ce (mé)fait, mais prétend dans le même souffle avoir rendu le prix dans les 48 heures, sur le conseil d'un ami aujourd'hui décédé. Pas de chance. Soit le contraire de ce qu'il a prétendu avec constance, la main sur le cœur, le trémolo dans la voix et les yeux larmoyants, depuis 2002 !

Le Lance Armstrong des vacataires de la diplomatie suisse n'a plus qu'à prouver avoir réellement rendu le prix Kadhafi. Voilà un nouveau défi pour le jeunot des Nations Unies. Si son honnêteté importait à la Mission suisse, il devrait même être sommé de démontrer la réalité de la restitution du prix en produisant une pièce comptable, subsidiairement en démontrant que l'ex-gouvernement libyen en avait pris acte. Après tout, c'est bien ce qu'a fait le nouveau gouvernement libyen qui a remercié un écrivain espagnol d'avoir "rendu l'argent du dictateur au peuple libyen", pour recourir à la rhétorique zieglerienne. Mais pas de chance à nouveau, les archives de la Fondation ont probablement brûlé !

Le montant n'est pas des plus importants. Selon deux aveux freudiens de l'"expert" onusien (pauvre ONU !), il aurait touché 100 000 dollars de feu le dictateur. Là aussi, pas de chance de vivre entouré de tant de morts et de disparus -on se croirait à Palerme dans le Parrain. Du même coup, il pourrait expliquer ce qu'il est advenu du principal, comme on disait du temps de Molière, du capital de dotation (10 millions - env. 4 millions distribués en prix en 12 ans à coups de 250 000 dollars par an = env. 6 millions sans les intérêts). Comme ancien vice-président de la Fondation qui s'occupait de ce prix, il doit le savoir !

A moins que le néo-député socialiste Melik Özden, collaborateur du Cetim - un antre tiers-mondiste lui aussi récipiendaire du Prix Kadhafi (voir ci-dessus) - puisse nous en dire davantage, le temps de son passage espérons-le éclair au Grand Conseil...

Pour l'heure, nous craignons que le mensonge perpétuellement réinventé ne soit la seule stratégie que Ziegler entende mettre en œuvre. Au moins jusqu'à son élection, ce jeudi 26 septembre. Ce sera là un jour de grande tristesse pour la Suisse, car un citoyen au-dessous de tout soupçon aura été choisi pour déshonorer la réputation d'honnêteté et d'expertise de notre pays, au profit du mensonge et de l'esbroufe.

03:06 | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Mais qui ne ment pas en politique. Vous mentez tous comme vous respirez

Écrit par : Patoucha | 24/09/2013

@ Patoucha

Qui êtes-vous pour nous jeter collectivement la pierre ? Quelle prétention ! Quelle suffisance ! Quelle démagogie, celle du tous pourris, qui nourrit le fascisme !

Écrit par : Pierre Weiss | 24/09/2013

@Patoucha,ils ne mentent pas voyons, ils arrangent la vérité à leur manière,rire
toute belle journée à vous

Écrit par : lovsmeralda | 24/09/2013

Patoucha a bien raison Pierre Weiss et vous le savez pertinemment. Mais bien sûr, comme à votre habitude, vous n'allez pas publier mon commentaire.

Écrit par : Dan | 24/09/2013

Patoucha se fait usurper sont pseudo, vous n'y voyez rien ?

Maintenant pour répondre à l'usurpateur de Patoucha, Jean Ziegler ment dans un contexte qui dépasse la politique, en fait, qui devrait dépasser la politique mais qui en fait dans une majeur partie des cas, se met du coté des monstres de la planète au nom des droits de l'homme, c'est certainement ce qu'il y a de plus méprisable, on ne peut pas descendre plus bas !

Il y a des milliers de "Jean Ziegler" qui sévissent dans les milieux tiers-mondistes, en fait rares sont les exceptions, car ils savent très bien que la misère est leur matière première, donc ce n'est pas étonnant que Jean Ziegler se cache derrière sa devanture ong pour tenter d'éclipser ses larcins ensanglantés.

Maintenant que Jean Ziegler allègue qu'il a rendu les fonds provenant du sanguinaire et ami, pourquoi ne rend-il pas publique, les comptes de ses "ong", finalement qui ne sont rien d'autre que des devantures ne servant qu'a transférer des fonds, soit provenant de notre confédération, de l'état de Genève et d'autres fondations et de dictateurs dont Jean Ziegler était très friand !

Jean Ziegler ne ment pas pour une bonne cause, il ment pour avoir reçu, trafiqué des fonds ensanglanté, et il ne pourra jamais prouver qu'il a retourné le montant du prix Kadhafi, car il ne l'a jamais retourné !

De plus, il a reçu à plusieurs reprises des sommes confortables du sanguinaires Kadhafi et ça ne se calcul pas en centaines de milliers de Sfr, mais en dizaines de millions d'argent le plus sale qui existe !

Egalement, à la RTS, comme unique réponse, il s'en prend au gouvernement Nathanyahu, pauvre type, il devrait savoir qu'en Israël il serait en prison depuis des décennies, car en Israël, ce genre de malversations et mensonges ne sont non seulement condamné, mais finissent en prison, Nathanyahu en a fait l'expérience et il n'est pas le seul !

Écrit par : Corto | 24/09/2013

Pris en flagrant délit de mensonge, est-ce que les journalistes suisses seront toujours aussi tendres avec lui alors qu'il leur a menti quelques jours auparavant?

Peut-on faire confiance à M. Ziegler?
Depuis combien d'années nous raconte-t-il des bobards?
Quel crédit peut-on donner à ses rapports, livres et autres conférences?

Passer d'un "non, c'est totalement faux" à "oui, mais...", cela devrait en faire réfléchir beaucoup sur la méthode du dénigrement pour cause "d'américano-sionisme capitalisme extrémisme de droite".

Écrit par : Bibilatulipe | 24/09/2013

"Patoucha se fait usurper "sont" pseudo, vous n'y voyez rien ?"

Ah bon? Quel est le pseudo de Patoucha?

Écrit par : Dan | 24/09/2013

Patoucha et Dan semblent partager la même angoisse, un peu gros et reflète le manque d'intelligence de certains, en fait il s'agit à nouveau de Briand, changer d'IP en éteignant son rooter ne sert à rien Briand !

Écrit par : Corto | 24/09/2013

Jean Ziegler a été élu avec une majorité confortable de voix.

Félicitations!

Écrit par : Johann | 27/09/2013

Les commentaires sont fermés.