28/09/2013

Les Verts voilent un voile vert

Émilie Flamand-Lew, la présidente des Verts genevois, délire, pour reprendre son propre terme, quand elle m'accuse dans le courrier des lecteurs de la Tribune de Geneve du 27 septembre de vouloir "interdire aux jeunes filles qui portent le foulard de fréquenter l'école publique". Je la mets au défi de trouver un seul texte signé par moi où j'aurais proposé pareil crime contre l'esprit.

Elle a en fait beaucoup de peine à lire ce qui ne lui plait pas, en l'occurrence que j'entends interdire le port du voile islamique à l'école obligatoire. Comment ? Tout simplement par le biais d'un projet de loi en gestation au PLR, qui doit encore faire l'objet d'une discussion suivie, je l'espère, d'une approbation par la base lors d'Assises sur l'école qui se tiendront au début de 2014.

En fait Émilie Flamand-Lew a juste un problème de lecture: elle est dyslexique et inverse donc l'ordre des mots. Elle aurait dû écrire "interdire le foulard aux jeunes filles qui fréquentent l'école publique" si elle avait lu correctement ce que j'écris depuis le début de l'été. Faut-il lui rappeler que la dyslexie se soigne ? Mais au moins elle m'a donné l'idée de ce titre en forme de virelangue.

On pourrait en rester là, si cette présidente apparemment débordée par sa charge, un peu comme Mauro Poggia qui ne sait pas le contenu de la propagande de son propre parti, ne confondait pas islamophobie avec anti-islamisme. C'est vrai que c'est un peu compliqué à comprendre. Alors expliquons la différence. L'islamisme est à l'islam ce que l'Inquisition est au catholicisme, ou la persécution puritaniste des Sorcières de Salem au protestantisme. Bref, l'exagération déviante des fous de Dieu face aux messages de paix, d'amour, d'espérance et de salut des religions dont l'Islam, que je connais moins bien qu'elle, ou le christianisme héritier naturel du judaïsme sont les porteurs. Suis-je clair sur la différence et ses implications ? Où est alors le défaut d'humanisme dont elle m'accuse ? C'est comme si je lui disais qu'elle trahit les idéaux de son parti toutes les fois (nombreuses) où elle voyage en avion et en avertit ses amis facebook.

En revanche, je ne nie pas vouloir mener une lutte sur le plan des idées contre l'islamisme. Je l'ai fait depuis ma jeunesse politique contre le communisme. C'est d'ailleurs cela qui m'a amené en politique. Contre le nazi-fascisme évidemment, ce qui explique mon engagement à la LICRA, qu'elle souligne en louant cette organisation, ce dont je la remercie. Et maintenant contre l'islamisme. Mais je pourrais y ajouter demain le verdisme, une autre dérive inquiétante. La lutte contre l'hydre des "ismes" pourrait nous occuper pendant 7 fois 7 vies.

Et je serais même prêt à mener ce combat avec elle, s'il n'y avait une hypocrisie pour le moins mal venue qui pourrit la campagne des Verts pour les élections du 6 octobre. Comme pour éviter d'effrayer une partie de leur électorat. C'est le grisé qui nimbe leur affiche collective et empêche de bien distinguer le voile que porte leur candidate islamiste (http://www.verts-ge.ch/grand-conseil/item/1166.html#.UkbgEcsaySM). Comme si ce parti vert voulait voiler un voile vert (comme l'islam ?) et avait honte de sa candidate de la diversité !

Diversité oui, tant que vous la voulez, mais proximité idéologique avec l'Union des organisations musulmanes de Genève qui organisent demain une réunion de pur prosélytisme dans une école publique genevoise, non merci ! Une réunion ouverte par Hani Ramadan, le représentant de facto des Frères musulmans à Genève et clôturée par un exposé de son frère Tariq. A qui fera-t-on croire que l'on est proche des valeurs humanistes des Verts si l'on y participe ? Une tâche presque aussi difficile que de faire croire que la politiique des transports aurait été bien gérée pendant cet interlude de quatre ans !

Ce sont au contraire les opposants à cette réunion qui sont dans le vrai de l'humanisme quand ils mettent en garde les Genevois quant à la réalité et au danger de l'endoctrinement islamiste.

A propos, en cas d'élection, cette candidate participera-t-elle voilée aux sessions de notre Grand Conseil, montrant par là qu'elle considère ses collègues masculins comme des prédateurs, pour reprendre l'image forte du Rabbin Garaï à la RTS ? Je rappelle ici qu'un ancien Grand Rabbin de France enlevait sa kippa quand il allait voter, par respect pour les institutions républicaines. Chapeau !

16:39 | Lien permanent | Commentaires (25) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Excellentes explications générales et de facto une bonne dose de clarification autant sur le fond que sur la forme.

Écrit par : tempestlulu | 28/09/2013

Oui, c’est vrai, les Verts voilent un voile!

Ils devraient rougir de honte de permettre que leur parti soit instrumentalisé par des candidats au Grand Conseil, candidats qui transgressent les lois de la République et du canton de Genève ! A ce sujet, je vous invite à lire mon billet :

http://micheleroullet.blog.tdg.ch/archive/2013/09/28/candidate-voilee-au-grand-conseil-247730.html

Écrit par : Michèle Roullet | 28/09/2013

C'est Emilie Flamand-Lew.

Écrit par : Emilie Flamand-Lew | 28/09/2013

Monsieur Weiss,

- "interdire le foulard aux jeunes filles qui fréquentent l'école publique"

Généralement, lors d'une proposition de loi, les rédacteurs introduisent leur proposition par un préambule qui décrit la ou les menaces auxquelles la loi est conçue pour répondre, quelles valeurs ou quels attributs de la société sont mis en danger, et enfin en quoi ces menaces constituent un danger pour ces valeurs ou attributs.

Voudriez-vous, s'il vous plaît, décrire le préambule de votre proposition de loi ?

Auriez vous également l'aimable obligeance, s'il vous plaît, de nous éclairer sur le champ d'application et les sanctions prévues ?

Ainsi, le foulard devra-t-il être interdit à l'entrée d'un bâtiment de l'école publique ? Ou seulement à l'entrée en classe, comme un élève enlevrait son bonnet ou sa casquette ?

Ainsi, quelles sont les sanctions prévues lorsqu'une jeune fille refuse d'ôter son foulard en entrant dans un bâtiment de l'école publique, ou en classe ?

Le personnel de la sécurité du bâtiment ou la gendarmerie pourront-t-ils expulser une jeune fille refusant d'ôter son voile, ou lui confisquer son voile par la force ?

Est-il prévu des dérogations pour les élèves muni(e)s d'une attestation médicale stipulant que la coiffe d'un ou d'une élève est un élément contribuant à son équilibre mental, comme une prothèse à quelqu'un qui a le crâne déformé, ou une perruque à quelqu'un n'ayant pas de cheveux ?

Est-il prévu d'étendre l'interdiction aux perruques, aux vrais et faux chignons ou aux extensions de cheveux ? Aux perruques portées par-dessus un voile ?

Est-il prévu d'étendre l'interdiction aux colorations de cheveux ou aux coiffures recouvrant le visage comme un voile ?

Merci pour ces précisions qui contribueront, je l'espère, à encourager les électeurs à refuser activement de laisser l'Etat leur chercher des poux en leur faisant croire qu'il agit au nom de leur sécurité, de leur santé ou de la protection de la culture genevoise et suisse, à défaut de ne pouvoir invoquer leur spiriualité.

Écrit par : Chuck Jones | 28/09/2013

Chuck Jones, vous jouez le crabe, voir le tourteau sous le rocher en attente d'une main tendue? Vous êtes un ardent défenseur du drapeau islamique et les chiffons portés par des femmes esclaves, ou ignorantes, souvent les deux à la fois.

Qui êtes-vous pour nous prendre pour des clébards? Dévoilez-vous! Vous perdez de la crédibilité à chaque commentaire lorsqu'il s'agit de l'islam.

Vous ne connaissez rien du coran et des autres écrits islamiques, vous raisonnez avec des sentiments ou des idéologies, ça ne vaut rien pour dynamiser un débat que vous fuyez à chaque fois, ici, et sur d'autres blogs, en venant uniquement déposer une merde de commentaire sans suite.

Écrit par : Pierre NOËL | 29/09/2013

Excellent cher Chuck Jones

Écrit par : Jack_line | 29/09/2013

Je suis dégoûté par la naïveté pour ne pas dire l'angélisme de certaines personnes. Voici le commentaire que je poste en même temps sur le blog d'un vert qui devrait rougir de sa méconnaissance de l'islam:

http://jmbugnion.blog.tdg.ch/archive/2013/09/28/a-qui-profite-le-voile-247745.html

"Écœurante parce qu’il prend en otages des jeunes filles dans un âge où tout adolescent doit construire son identité et les place dans un conflit de loyauté inadmissible : ou bien elles se conforment à leur famille"

M. Bugnion, savez-vous ce qu'est un otage? L'utiliser ici est effectivement écoeurant. Surtout vous nous dites que ces jeunes filles sont contraintes par leurs familles de porter le foulard. Et vous acceptez ce fait. C'est écoeurant. Il n'y a pas de conflit de "loyauté". Il y a la Constitution de la République est Canton de Genève à laquelle tout citoyen et tout résidant de ce canton doit se soumettre. Parents et enfants. Une Constitution contradictoire certes, mais qui affirme la laïcité. Si maintenant une loi est votée par le peuple sur cette question du foulard à l'école, tout un chacun devra l'accepter et personnes ne pourra s'en dispenser et refuser de l'appliquer. L'assimilation est à ce prix.

M. Bugnion, vous êtes directeur d'école. Acceptez-vous dans votre établissement que les élèves gardent leur casquette ou leur bonnet durant les cours? Si oui, ils seront heureux de l'apprendre. Si non, pourquoi cette discrimination?

Si demain une religion exige de venir en classe en slip ou simplement torse nu, faudrait-il l'accepter?


"Le rejet patent de l’Islam en tant que religion "

Ce que vous n'avez pas compris (ou que vous refusez de comprendre), c'est que l'islam est une idéologie POLITIQUE totalitaire. Et je ne comprends toujours pas que le combat contre cette idéologie mortifère dont le texte fondateur est une insulte permanente à la raison et aux Lumières soit laissé à la droite et à l'extrême droite alors que les valeurs d'égalité et de laïcité sont des valeurs fondamentales de la gauche, comme le rappelle si bien Yves Scheller, homme de gauche, lui. Au moins un. Pour les soumis nous sommes des mécréants, des êtres inférieurs. Les chrétiens et les juifs sont des menteurs - c'est dans le coran. Voltaire avait compris qui qualifiait l'islam de peste et Mahomet de Tartufe les armes à la main. Oui, c'est écoeurant que vous deviez accepter dans une école de la république des enfants soumis aux soi-disant ordres d'un imposteur qui pilla, assassina, viola, eut à 54 ans des relation sexuelles avec une enfant de 9 ans, massacra des Juifs, déjà... Voilà des faits politiques sous couvert de la religion. Ingénieux alibi pour croyants naïfs au-delà de toute intelligence.

Et je me doute que nul enseignant dans votre école n'ose évoquer les crimes de cet imposteur.


"et elles trahissent leurs parents."

Comment peut-on écrire un telle chose quand on est directeur d'une école? Vous savez très bien que ce sont les jeunes filles musulmanes qui sont exclues par leurs parents des classes vertes ou des voyages d'études ou de toute sortie qui dure plus d'un jour. Alors que ces activités sont censées être obligatoires. Qui trahit qui? Avez-vous oublié l'article 4 de la LIP : "d) de préparer chacun à participer à la vie sociale, culturelle, civique, politique et économique du pays, en affermissant le sens des responsabilités, la faculté de discernement et l’indépendance de jugement". Où sont "la faculté de discernement" et "l'indépendance de jugement" sous le voile imposé par les parents? Qui trahit qui en fin de compte?

Écrit par : Johann | 29/09/2013

"Voudriez-vous, s'il vous plaît, décrire le préambule de votre proposition de loi"

Il suffit de se référer à la loi française et à son mode d'application. Il n'y a aucune raison de se laisser imposer sous couvert de religion les signes d'une idéologie totalitaire viscéralement auto-discriminatoire (islam über alles!), anti-égalitaire, qui refuse l'assimilation et qui est une insulte permanente à tous ceux qui ne sont pas soumis.

Écrit par : Johann | 29/09/2013

Chuck Jones arrêtez de vous faire des compliments....

L'islam n'est pas une religion ou alors c'est reconnaître un dieu pervers, taré, sanguinaire, pédophile, voleur, violeur, pilleur etc.

Tiens ça me rappel quelqu'un.

Écrit par : Pierre NOËL | 29/09/2013

@Johann, les Verts pratiquent l'angélisme et la stupidité affective! votre commentaire va exactement dans le sens souhaité par de nombreux Suisses vivant même en dehors de Genève
Ce sont tous des bisounours et comme d'autres ils grimpent sur le dos de leur électorat pour mieux s'enrichir.De beaux parleurs,beaux frimeurs mais dans le fond tous très froussards .Entre Tanguy et Tourne Manége aucun d'eux n'osent couper le cordon ombilical.
Et comme tous les irresponsables ils feront porter le fruit de leurs manque de maturité à d'autres bien évidemment!
La vie leur fait peur , seule raison qui les voit se cacher derrière des lobbys de l'alimentaire ou autre.
Ce sont des catastrophistes de première qui n'hésitent pas à utiliser tous les moyens modernes pour mieux harponner les naifs croyant à leurs béatitudes

Écrit par : lovsmeralda | 29/09/2013

Il me semble que tout soit clair, il y a d'un coté, un libéral républicain et de l'autre une héritière crypto-socialiste verte comme la grenouille qui attend son prince, pourquoi pas charmant.

Ce n'est pas qu'Émilie Flamand-Lew ait mal compris la phrase de Pierre Weiss, elle ne pouvait pas l'imaginé autrement que comme elle l'a reproduite, car les "penseurs" de gauche n'ont cessés d'éradiquer leurs contradicteurs et non pas combattre les idées.

Pour un gaucho de base, seule la pensée unique prime et surtout jamais ne s'abaisser au débat, surtout si les causes sont indéfendables, mais comment éliminé le vecteur de la contradiction, raison pour laquelle les gauchos et autres écolos, ne débattent pas sur les blogs ou leurs blogs, mais censurent !

Ils éliminent la contradiction, manque de goulags en Suisse, ils s'isolent dans leurs tours d'ivoire craquelées et n'ont d'autre prérogatives de déformer les termes, si possible en utilisant les mêmes mots, "marquise, d'amour, vos yeux, mourir, me font".

Non, Mesdames, Messieurs, une république ne se dirige pas comme un régime socialiste, les propagandes mensongères tendant à déformer la réalité, y sont critiquées avec des attaques sur les objets et non contre les auteurs !

N'en déplaise aux voileurs de cette triste réalité !

Écrit par : Corto | 29/09/2013

Maintenant concernant les femmes islamistes propageant la charia au sein des structures démocrates, d'accord, mais uniquement si elles admettent qu'il faille deux voies de femmes voilées pour une voie au scrutin, comme le commandite la charia !

Écrit par : Corto | 29/09/2013

Pourquoi ne pas tout reprendre à zéro: justice vérité authenticité volonté, détermination respect compassion (active) partage pardon paix et ce bon dernier à faire passer, pourquoi pas, bon premier: plaisir

Plaisir au singulier aussi bien qu'au pluriel, comme : plaisirs raffinés...

Se faire contagieux en un monde qui, à la longue, en vaudrait la peine pour tous: utopique, pourquoi pas? Myriam Belakovsky

Écrit par : myriam belakovsky | 29/09/2013

Monsieur Weiss,
Pourriez-vous nous expliquer comment vous allez différencier un voile islamique d'un voile non islamique ?

Écrit par : Galileo | 29/09/2013

"ne confondait pas islamophobie avec anti-islamisme. C'est vrai que c'est un peu compliqué à comprendre. Alors expliquons la différence. L'islamisme est à l'islam ce que l'Inquisition est au catholicisme, ou la persécution puritaniste des Sorcières de Salem au protestantisme"
Mais comparaison n'est pas raison, M.Weiss. Aucun chrétien n'a jamais prétendu que la Bible avait été dictée à un quelconque prophète par un quelconque archange. Il y a quatre évangiles, porteurs de pas mal de différences. Le coran est la parole de dieu, et celui qui voudra la modifier fera l'objet d'une fatwa mortelle dans les secondes qui suivent. Chez les musulmans, les femmes seront battues pour un oui ou un non jusqu'à la fin de l'humanité. Et les islamistes continueront à nager dans les peuples musulmans comme un poisson dans l'eau. Oui, j'étais maoïste de vingt à vingt-cinq ans, et je les connais bien, ces gens-là...

Écrit par : Géo | 29/09/2013

....de toute évidence, Géo, vous ne connaissez pas plus la Bible que les musulmans le Coran! Bien sûr qu'il y a des textes dictés par des prophètes, dans la Bible; de plus, les 4 évangiles se contredisent.
Il y a de la violence dans l'ancien testament, et des conseils douteux dans le nouveau (comme, justement, de couvrir la tête pour les femmes, en soumission à leurs maris)
Jésus a dit ""Je ne suis pas venu établir la paix sur la terre mais la division !"
La Bible ne condamne pas l'esclavage non plus.



Quand on veut juger la religion d'autrui, on commence par se renseigner sur la "locale"

Décortiquez donc la Bible, par vous-même, avant d'aller critiquer le Coran.
On a des lois: ce qui importe est que tout citoyen les respecte.

Et croyez-moi, je n'ai AUCUNE sympathie pour la religion musulmane, et aussi peu pour la chrétienne ou tout autre tentative d'empêcher les gens de réfléchir par eux-même.

En fait, le discours résumé à l'extrême que l'on lit jour après jour sur ces blogs, c'est "Nous, on est bien, notre religion est bonne, et on ne veut rien d'autre."

Écrit par : vieuxschnock | 29/09/2013

Myriam, pourquoi pas tout reprendre au niveau du débat ?

Le débat contradictoire vous dérange autant que ça ?

C'est bien du voile voilant qu'il s'agit et non pas des victimes du fascisme qui le porte, est-ce plus clair ainsi ?

Écrit par : Corto | 29/09/2013

Galiléo, trouvez une seule référence dans le Coran mentionnant qu'une femme doit porter un voile !!

Écrit par : Corto | 29/09/2013

Bonjour Corto,
Je suis incapable de vous citer quoique ce soit ni vous donner une quelconque référence. La bible, le coran, la tora et autres bouquins du même genre sont sans doute des œuvres intéressantes mais relèvent de la croyance et à ce titre ne me concernent pas. On a tellement massacré et détruit en se référant à ces textes que j'aurais plutôt tendance à les considérer comme des textes hautement pervers.
Cordialement.

Écrit par : Galileo | 29/09/2013

...ne cherchez pas, la référence est...dans la Bible....
et Marie s'y conformait.....

Écrit par : vieuxschnock | 29/09/2013

Et en 90 ans de socialisme, combien de morts ?

Et on ne peut pas dire que le socialisme soit mystique !

Écrit par : Corto | 29/09/2013

Corto, vous avez raison! Le socialisme était une forme de religion, avec ses apôtres et prophètes. Cette idéologie s'est caractérisée par une dérive sectaire criminelle avec à la clé des dizaines de millions de morts. Le fascisme et le nazisme sont à mettre dans le même sac d'idéologies perverses.

Écrit par : Galileo | 29/09/2013

Suite :

"L'expression "pris(e) en otage" renvoie à une situation où la personne est captive de forces qui la dépassent et ne peut choisir par elle-même."

Non Monsieur Bugnion, le mot otage signifie que la vie de qqn est en jeu si une condition n'est pas satisfaite. Restons un peu sérieux dans l'usage des mots:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Otage

Si une personne mineure est captive d'une idéologie totalitaire, c'est le devoir non seulement de l'Etat, mais aussi de la société de mettre des garde-fous législatifs qui vont faire comprendre aux parents qu'il y a des règles et des valeurs à respecter dans notre société et que le prosélytisme et la discrimination n'ont pas leur place dans un bâtiment de l'Etat. Ce qui est valable pour les enseignants doit aussi l'être pour les élèves. Par simple cohérence.


"Imposer un choix face à la religion de leurs parents leur enlèvera le temps nécessaire à l'élaboration d'une position personnelle pour ou contre le foulard."

Tant de naïveté est confondante... Aucun temps n'est "enlevé", bien au contraire.


"Or, actuellement, beaucoup d'élèves musulmanes ne le portent déjà pas;"

Raison de plus.


"Ce n'est évidemment pas le cas des casquettes et bonnets en classe qui doivent être enlevés, rassurez-vous, par simple politesse sociale."

Une politesse sociale dont sont dispensées certaines élèves... Merci de nous confirmer ainsi que vous discriminez les non-musulmans. Et qu'allez vous répondre à un élève qui vous rétorquera qu'il porte un béret laïc?

http://regardscroises.blog.tdg.ch/archive/2013/05/09/apres-voiles-et-chapeaux-des-religieux-voici-le-beret-des-la.html

Où est l'égalité des droits? Votre prise de position la bafoue.


"La première loyauté dites-vous s'applique à la Constitution qui établit la laïcité certes, mais elle garantit aussi la liberté de croyance et de religion."

Désolé, mais le foulard - de même que n'importe quel accoutrement qui masque tout ou partie de la tête - n'est pas une prescription religieuse musulmane (nulle trace dans le coran), mais sociale qui vise le contrôle des femmes et leur soumission à un homme. En acceptant des élèves portant le foulard vous acquiescer à une pratique moyenâgeuse et discriminatoire, en totale contradiction avec nos valeurs d'égalité de droits entre les hommes et les femmes.


"Ce qui complique à l'évidence le débat pour nous qui sommes habitués à distinguer l'Eglise et l'Etat, c'est la fusion que fait l'Islam entre religion, vie quotidienne et politique."

Autrement dit une idéologie totalitaire qui utilise la religion pour avancer masquer. Auriez-vous la même tolérance face à un élève qui se présenterait dans votre école avec un symbole nazi?


"Vous braquez le projecteur sur le dernier aspect, pour ma part, je suis persuadé que l'immense majorité des Musulmans de Suisse en sont détachés, plutôt préoccupés par la possibilité de vivre en bonne intégration et dans le respect de leur croyances religieuses, lorsqu'ils sont pratiquants."

C'est votre droit de penser de la sorte. Tant qu'ils sont minoritaires et, c'est vrai, ce n'est pas demain qu'ils représenteront une menace. Mais raison de plus pour éviter toute contamination par l'enseignement de la laïcité par la pratique et par la loi. Et le plus tôt serait le mieux. Vous seriez aussi très surpris de la capacité de mobilisation des musulmans dès qu'ils ont le champ libre.


"Bien sûr, il est des exceptions, mais il s'agit justement de ne pas les confondre toutes et tous dans le même portrait."

Bis repetita placent : raison de plus pour empêcher par la loi les pratiques extrémistes.

Écrit par : Johann | 29/09/2013

Galiléo, alors vos allégations concernant d'éventuelles religions ne sont pas propres aux religions, que la nature humaine ne semble se dédouaner de ses penchants en appliquant des coutumes laïques et c'est pourtant ce que vous faites en incluant la Torah dans vos accusations en les mêlant pèle-mêle dans le chaudron de l'inquisition et des guerres sempiternelles entre musulmans, sans parler des croisades.
Mais c'est comme si vous aviez besoin de justifier les massacres et génocides chrétiens et musulmans que vous y ajoutez la Torah, c'est à ça qu'on vous reconnait !

Écrit par : Corto | 30/09/2013

Que de discussions à propos de ce qui ne devrait pas exister!
Tu souhaites vivre en Suisse? tu adoptes notre mode de vie,
Pas d'accord? tu rentres chez toi.
J'y suis bien moins bien qu'ici!
Alors, tu t'adaptes.

La dignité des femmes musulmanes? porter un voile qui vous voile la face tout en la dérobant au prochsin, courageux, respectueux?
Porter un voile qui vous voile la face, se "voiler la face"... est-ce "digne"? Problèmes autrement urgents é résoudre, on semble l'oublier.
Hélène de Koriacis

Écrit par : myriam belakovsky | 02/10/2013

Les commentaires sont fermés.