12/09/2014

Génocides : une solution grâce à l'élégance neuchâteloise ?

Devenu lundi 8 septembre 2014 le lauréat de la Fondation pour Genève, le président de la Confédération M. Didier Burkhalter a non seulement offert aux personnes venues lui rendre l'hommage que mérite cet exceptionnel politicien suisse la preuve de son sens politique hors pair, il a aussi proposé une esquisse de solution à un problème qui empoisonne les relations entre la Suisse, la Turquie, l'Arménie, l'Azerbaïdjan et l'ONU,

Il s'agit de l'érection d'un mémorial dans le cadre du parc de l'Ariana qui jouxte celui de l'ONU pour rappeler aux générations futures la mémoire des terribles persécutions infligées à l'un des plus vieux peuples chrétiens établis dans le Caucase le génocide arménien qui célèbrera son premier centenaire en 2015.

En proposant "un monument universel pour toutes les victimes, tous les génocides", son humanisme se référant "aux droits des victimes, aux devoirs des États" ne connaît ni frontières dans l'espace, ni limites dans le temps. La proposition semble avoir été favorablement accueillie du côté de l'ONU puisqu'un concours de projets est annoncé.

Peut-on modestement se permettre de proposer à chaque peuple concerné de réfléchir à cette suggestion dont l'aspect universel et intemporel est à coup sûr l'atout fondamental ?

15:47 | Lien permanent | Commentaires (21) | |  Facebook | | | |

Bannissement et incohérence

Pour la première fois de ma vie de blogueur de la Tribune, après 259 notes, j'ai décidé d'une mesure de bannissement à l'égard d'une personne dont je connais l'identité. Donc pas contre un de ses trolls honteux qui se cachent derrière des pseudos. Ce qu'à ce jour je considérais comme la pire des lâchetés !

Quel crime a donc commis "mon" banni ? Tout simplement celui de délation. Donner le nom de famille d'un autre de mes correspondants et en attribuer un faux à un troisième relève pour moi d'une drôle de perversion. Alors loin du bal !

Avis aux amateurs. Je ne suis pas un justicier de l'Ouest, mais les mœurs de Venise qui envoyait aux Plombs les victimes de la Buca delle denunzie" appartiennent, comme les tondues de la Libération, à des temps de passion et pas de raison.

13:01 | Lien permanent | Commentaires (35) | |  Facebook | | | |

07/09/2014

Voile et cerceau: inégalité de traitement !

Oskar (Freysinger) a raison, mais il joue (pour une fois) petit bras.

Alors que l'administration fédérale admet pour le moment des photos passeport de femmes portant le voile, au nom de la liberté de religion, elle refuse le port d'un bandeau ou d'un serre-tête voire d'une casquette, dite couvre-chef. Au nom de quoi, on se le demande ?

On en trouve la démonstration dans 20 Minutes du 6 septembre 2014, p.6, en bas à gauche.

Alors Oskar, améliore ta Motion ! Fais autoriser les bandeaux qui ne cachent pas le visage.

15:06 | Lien permanent | Commentaires (210) | |  Facebook | | | |